écriture et cinéma

Vous l’avez souvent constaté, le nombre de films que l’on appelle « des navets » fleurit à la télévision, il n’y a que l’embarras du choix. Ce qui est intéressant c’est de prendre la peine et surtout le temps de les regarder. On ne sait pas toujours lorsque l’on choisit un film qui semble nous convenir dans le genre, l’environnement… Que, ce que l’on va regarder est sans saveur et offre peu d’interêt sinon celui de nous faire nous poser une question :
Pourquoi ce film qui nous semblait prometteur est-il aussi mauvais? En se posant la question on se demande qu’est-ce qui est loupé? On constate que ces films quelque soit le genre ont un enjeu limité, que le personnage principal manque de paradoxe et d’épaisseur, que les obstacles sont cousus de fil blanc, les lieux interchangeables sans préjudice pour le récit… Regardez les et demandez vous ce qu’il faudrait pour que ce film soit un film qui vous plaise. C’est un bon moyen pour apprendre à écrire.
cordialement Camille

Publicités

penser

Il y a une émission à la télévision qui s’appelle : camille il en pense quoi ? Je ne l’ai jamais vue, mais, j’ai noté le titre que je trouve intéressant, par ce biais je peux vous parler d’un sujet sans faire un monologue qui vous le reconnaitrez est toujours peu dynamique lorsqu’il est long… Vous en convenez n’est-ce pas?
C’est que voyez vous, j’ai découvert cette façon de procéder au cours de mes lectures… Vous regardez la télévision n’est-ce pas? Oui, comme tout le monde, le moins possible, mais, il est difficile d’y échapper totalement, nous sommes bien d’accord sur le sujet. Je la regarde très peu moi aussi, mais par contre je lis énormément et j’aime découvrir au cours de mes lectures les procédés qu’utilisent les grands auteurs pour pouvoir m’en servir…
cordialement Camille

comment font ils à la télé?

comment font ils à la télé ?
Le sujet est intéressant, car, il va faire apparaître les tares et les lacunes de la télévision dans le cadre de ses émissions.
Un événement se produit, on voit quelques images, puis, il va falloir maintenant que les réalisateurs remplissent les vides. Pour ce faire il y a les interviews, c’est fou le nombre de gens qui n’ont rien vu ni rien entendu qui sont interviewés. Il y a ensuite les rapports officiels qui sont repris et commentés et qui sont en général très discret sur l’événement et qui peuvent se résumer par : on attend les conclusions de l’enquête. Donc pour écrire vos articles, vous Pouvez toujours faire comme ceux de la télé. Interviewer n’importe qui sur n’importe quoi vous permettra facilement d’écrire 1500 mots sur cet événement que vous avez créé toute pièce.
Cordialement Camille

La nuit, mode d’emploi

Jadis l’on se réunissait le soir autour de la lumière et de la chaleur d’un feu où l’on cuisait devant et gelait derrière en hiver. Le conteur, il y en avait toujours un, racontait une histoire qui avait pour but d’éduquer. Apprendre aux plus jeunes l’honneur, le respect de la parole donnée, la fidélité, le courage…
L’école s’est substituée aux conteurs et les histoires ont été remplacées par l’histoire où les récits des grands évènements du passé se voulaient éducatifs, on parlait alors des leçons de l’histoire.
Aujourd’hui la politique a perverti tout notre environnement, moral, psychologique etc. Les enfants s’agressent dans les écoles, le feu ou l’on se réunissait a été remplacé par la télévision, mais les conteurs n’ont plus les mêmes vertus.
cordialement Camille

Radio ou télévision

C’est la fête des Christian.
Je bavardais avec un ami dernièrement qui me disait ne pas avoir regardé la télévision depuis plusieurs mois. Lui comme moi nous préférions écouter la radio.
Pas d’émotions dues à des images choisies qui ne sont pas toujours le reflet de la réalité mais plutôt le résultat de tendances et d’opinions qui veulent manipuler le spectateur. Car, si l’on enlève le son à une image il n’est pas facile de savoir si la foule que l’on nous fait voir crie vive le roi ou à bas la royauté… Suivant la façon dont l’image a été prise on peut avoir l’impression d’une grande foule alors qu’il ne s’agit que d’un groupuscule ou l’inverse. La télévision est une arme terrible et efficace au service des puissants. Certains hommes politiques en abusent et vont jusqu’à faire réaliser leurs retransmissions d’évènements par des équipes qui sont à leur service et transmettent l’image qu’ils ont fait réaliser aux médias qui n’en informent pas le spectateur. Ce ne sont même plus des retransmissions mais des films réalisés pour servir leurs ambitions et leur soif de pouvoir qui passent sur les petits écrans comme de l’information…
cordialement Camille

enchères

Décidément on est envahi par les émissions américaines. Actuellement il semblerait que la mode soit aux enchères. Au moins 3 à 4 émissions américaines garnissent le vide des programmes des chaînes françaises.

On ne tardera sans doute pas à voir des émissions analogues montées de toutes pièces par les chaînes de télévision de l’Hexagone.

Est-ce que nous manquerions d’imagination dans notre pays que nous sommes obligés de copier ce qui se fait aux États-Unis et particulièrement les émissions destinées à un public dont l’âge mental ne dépasse pas 14 ans.

Ouvrez par hasard votre télévision vers les 18 heures, et dites moi quelles émissions vous pouvez regardez ? Personnellement pour l’avoir fait aujourd’hui j’ai constaté qu’il n’y avait que des jeux, et des émissions en provenance des États-Unis.
Cordialement Camille

le point sur la publicité aux infos

Il y a un certain temps déjà que je ne regarde la télé que d’une façon épisodique, sans doute guère plus de une heure par semaine. Malgré cela j’arrive à connaitre les publicités.

Il est vrai qu’il n’est pas facile le matin d’avoir les nouvelles sans se retrouver immergé dans une séquence de pub. J’ai beau zapper d’une chaine à une autre je n’y échappe pas et cela m’est tellement désagréable que j’arrête de regarder dés que la pub arrive.

Je me demande si il y a beaucoup de personnes qui font comme moi? Car, les informations à 7h le matin deviennent une séquence de publicité à laquelle le seul moyen d’échapper et de cesser de regarder la télévision.
cordialement Camille