le puzzle

écrire une histoire c’est avoir les pièces d’un puzzle étalé sur votre bureau que vous devez assembler dans le temps. Une grande partie des pièces de ce puzzle doivent être assemblées pour vous permettre d’arriver à la fin de votre histoire, préparer le lecteur à ce qui va suivre et le surprendre, les complications inévitables vont donner à votre récit tout son piment et distraire le lecteur de ce à quoi il s’attendait en offrant des possibilités différentes.
L’action doit aller croissante jusqu’à son point culminant, au moment du climax qui représente les derniers 10% de votre récit. Les dernières pièces de votre puzzle doivent être choisies avec soin, ce sont elles qui apportent satisfaction ou mécontentement à votre lecteur. Un lecteur mécontent est un lecteur définitivement perdu.
cordialement Camille

Publicités

le Climax

le lecteur doit avoir une idée générale de ce qui va se produire, mais, il doit aussi avoir l’ombre de un ou de deux doutes. Que va t-il se passer, le héros va t’il survivre à l’épreuve, sauvera t’il le monde, sa famille, le combat, lui même survivra t’il à temps?
Suivant le genre d’histoire que vous avez écrite, tragédie, comédie… Vous voulez que votre lecteur ferme votre livre avec un sentiment de satisfaction. Il doit penser : C’est comme ça que cette histoire devait se terminer. Mais vous voulez aussi que le lecteur se demande : mais où l’auteur est-il allé chercher ça. Le secret d’un bon climax, c’est préparer votre fin en la laissant imaginer au lecteur par avance et en le surprenant par la fin de votre climax.
Mais, ne sortez rien du chapeau, tout doit découler de ce qui précède et coller avec l’intrigue. Vous devez donc vous assurer que tout ce qui sera nécessaire est présent dans votre intrigue.
cordialement Camille

le conflit interne

Quel est le conflit interne du personnage principal?
Dans la plupart des romans cette question obtient une réponse très tôt lors de la mise en place de la structure. Car, ce conflit est l’un des fils conducteur de l’histoire. Il est important de connaitre le « paradoxe » de votre personnage avant de commencer à rédiger. C’est un élément qui va capter l’attention de votre lecteur dés la mise en place du pitch.
C’est une question implicite pour votre lecteur, comment ce personnage qui veut traverser la manche à la nage mais qui a peur de l’eau va t’il s’y prendre? Que va t’il choisir de faire? Comment va t-il combattre sa peur de l’eau, va t-il apprendre à nager… Plus la méthode qu’il choisira sera surprenante et inattendue, plus votre histoire aura d’intérêt pour votre lecteur. Rappelez vous que tous les effets ont une cause…
cordialement Camille

Les lieux

Les lieux et les endroits sont le théâtre et les témoins des évènements constituent un élément important dans l’histoire. Ils jouent un rôle crucial en addition des personnages.
Vous devez mettre des détails sur les lieux ou les endroits qui sollicitent les sens du lecteur. Créez une ambiance particulière pour chaque lieu
Essayez de créer des endroits surprenants et hors du commun (exemple : une bibliothèque bruyante, …)
Résistez à l’envie de débuter votre livre par la description d’un lieu ou d’un endroit, même si cela a une place importante dans l’histoire
Changez fréquemment de lieu ou d’endroit pour les scènes de l’histoire est plus intéressant pour le lecteur que de rester toujours au même endroit. Si vos personnages restent toujours au même endroit, veuillez à ce que cela serve l’attrait et l’intérêt de l’histoire.
cordialement Camille

la matière des histoires

Chaque jour dans notre vie courante, un évènement, une situation surviennent susceptibles de faire l’objet d’une petite histoire. Ce sont ces éléments qui régulièrement alimentent nos conversations.
– Tu ne sais pas ce qui m’est arrivé ce matin en promenant Médor le chien?
Ou : Quelle ambiance hier soir au bar des tordus, il faut que je te raconte ça…
Plus fréquent encore le genre voisin : La voisine du dessous s’est fait refaire le nez as tu vu sa tête… suivent tout un tas de considérations sur avant et après etc.
Il y a les peurs, les craintes, les joies, les surprises et les mille et une chose qui nous arrivent au cours d’une journée et qui sont en mesure d’alimenter le début d’une histoire.
cordialement Camille