et si …

Jules verne qui fait partie des auteurs de langues françaises parmi les plus lus, apporte dans ses voyages extraordinaires une formule d’écriture que l’on retrouve chez Ludlum le romancier américain ou d’autres auteurs à la mode.

Le principe en est simple et répond à la question : ET SI… QUE SE PASSERAIT-IL? Jules verne habille son hypothèse des techniques et découvertes les plus modernes de son époque et laisse son imagination faire le reste en restant collé à la réalité.

Les romans de fantasy ne sont pas autre chose, mais l’univers et créé de toute pièce par l’auteur pour captiver son lecteur et met en place un mode de fonctionnement dans son univers. Là tout est irréel.

Ces univers trop loin de la réalité pour moi captivent de nombreux lecteurs souvent jeunes qui se passionnent pour les aventures irréelles des héros qui les habitent.

Stephen king part lui d’une fiction qui n’est découverte qu’à la fin du roman qui évolue dans un univers réel…
cordialement Camille

Publicités

Roman : la Fantasy

Roman : la Fantasy

Voilà sans doute un genre qui reflète le malaise de toute une époque. La série des Harry Potter et son remarquable plan marketing a fait exploser le genre. L’on a réalisé que les 13 – 14 ans malgré leur jeune âge ne trouvaient plus dans notre société de quoi rêver. Ils préféraient fuir dans des univers imaginaires. (le cannabis et autre substances illusoires en sont d’autres).

Des auteurs comme Stephen King exploite indirectement le genre en conservant une réalité bien structurée mêlée à un univers au-delà du réel (les deux ouvrages sur le dôme par exemple).

L’univers de la Fantasy n’est pas celui de la science-fiction qui lui répond à la question : et si tel événement se produisait, que se passerait-il. Mais l’événement en science-fiction reste toujours possible et n’est pas quelque chose d’irréaliste en soi.

Dans la Fantasy l’auteur plonge ses personnages dans un univers irréel que le lecteur doit accepter. Nous ne sommes plus dans le domaine de l’imagination, mais dans celui des rêves.

Dans un monde où les nuages sont en sucre lorsque des avions les brisent en tirant des rafales dessus, les populations affamées de la planète se précipitent pour dévorer les morceaux qui tombent et ils meurent du diabète à l’exception d’une partie de la population qui est immunisée. C’est alors que le héros qui fait partie des immunisés trouve un procédé qui va modifier les caractéristiques des nuages, mais au sol on ne meurt plus de diabète mais de faim. Il va falloir apprendre à cultiver dans un sol caillouteux …

J’arrête là mes élucubrations matinales et indigestes pour aller prendre un petit déjeuner et tant pis s’il n’y a plus de brioches, je vais me faire des toasts.

Une envie de croissant ou de brioche le matin peut donner lieu à des divagations surprenantes.

Cordialement