discours célèbre

Ce discours a fait le tour du monde, et reste connu dans toutes les mémoires à cause sans doute de l’assassinat ultérieur de son auteur.
C’est le 28 août 1963, devant le Memorial Lincoln, à Washington, aux Etats Unis, que le pasteur Martin Luther King fera son mémorable discours dont on a surtout retenu les mots improvisés à la fin : « I have a dream that one day little black boys and black girls will be able to join hands with little white boys and white girls as sisters and brothers… » (Je fais un rêve qu’un jour, les petits enfants noirs et les petits enfants blancs joindront leurs mains comme frères et soeurs…).
cordialement Camille

la parenthèse

Non, vraiment cette période de l’année n’est pas celle que je préfère. C’est l’époque où une partie des habitants des grandes ville est partie pour d’autres cieux, à la poursuite de rêves qui pour certains se transformeront en cauchemars.
Rien n’est pareil pendant ces deux mois d’été, la vie continue mais, le rythme n’est plus le même, lorsqu’il fait chaud ceux qui restent voudraient être parti et ceux qui sont parti pensent déjà qu’il va falloir rentrer.
Si il fait mauvais temps, les vacanciers tentent malgré tout de passer de bons moments, mais ces changements d’activités ou d’habitudes ont toujours le goût âpre d’une période éphémère.
Ceux qui sont au travail ont tendances à reporter un maximum de tâches pour la rentrée ce qui fait que rien n’avance, on se heurte en permanence à des obstacles dans la vie quotidienne, absence, fermeture… C’est une période de semi-sommeil, ou la vie est entre parenthèse jusqu’à la rentrée.
cordialement Camille

mystère

Les mystères sont une attraction toute-puissante, ils aident à entrer dans le monde des rêves et des fictions. Les lecteurs aiment découvrir le secret des mystères, qui doivent lui apporter du plaisir. Lire, c’est se plonger dans un environnement qui nous convient, c’est partager des valeurs que l’on aime avec un héros qui nous ressemble un peu, dont les sentiments sont proches des nôtres, qui, comme nous traverse des épreuves et les franchit. Il n’y a pas d’histoires sans émotions ou pour être plus près de la réalité, il n’y a pas d’émotions qui ne cache une histoire avec ses mystères grands ou petits.
cordialement Camille

lettre au père noël

avez-vous fait une liste de vos rêves pour le père noël ? Pas encore, c’est pourtant le moment. Eh bien faites la donc maintenant, c’est bientôt noël. Mais, pas une petite liste, une grande liste avec une centaine de chose que vous voulez vraiment.
Oui, c’est un travail long, mais pas inutile car, si vous ne savez pas ce que vous voulez vraiment, comment voulez-vous l’obtenir ?
Maintenant que votre liste est faite, relisez la, munissez vous d’un crayon et mettez en face de chaque rêve un numéro du plus important au plus insignifiant. Gommez quand c’est nécessaire pour changer l’ordre.
Lorsque ce sera fait posez-vous la question suivante : Si un seul de ces rêves devait se produire, lequel aurait ma faveur?
Voilà vous avez votre cadeau à demander au père noël pour l’année qui viendra. Imaginez votre rêve réalisé, pensez y, vivez en lui, imaginez vous évoluer dans ce rêve. Bonnes fêtes de noël.
cordialement Camille

bien être

en Avril 2009 j’écrivais cet article, qu’en pensez vous ?

La france du bien-être

J’ai fais un rêve

Nous ne sommes plus dans une France des partis, nous entrons dans l’ère du bien-être et des idées.
De plus en plus de nos concitoyens sont fatigués des professionnels de la politique et de leur népotisme.
Les français veulent vivre de leur travail. C’est à dire qu’un travail doit permettre de se loger, de nourrir sa famille et de profiter de son temps de repos.
Cela implique d’avoir un travail, des logements locatifs à prix acceptables et un prix des denrées alimentaires raisonnables.
Une bonne politique devrait répondre à ces exigences sans pour autant peser sur la liberté des citoyens, tout en garantissant leur sécurité.
En matière de justice la détention préventive ne doit exister que pour les agressions sur les personnes. Dans les prisons une cellule doit correspondre à un détenu et, les centres de détention doivent être spécialisé par type d’infraction. Les magistrats ne doivent plus être la seule catégorie professionnelle qui n’a de comptes à rendre à personne et jouit d’une impunité totale.
Sur le plan économique, les banques, les compagnies d’assurances, les multinationales ne doivent plus être au-dessus des lois.
L’impôt sous quelque forme qu’il soit doit être raisonnable et ne pas dépasser 25% des revenus.
Les lois ne doivent plus être répressives pour les citoyens.
exemple : on veut limiter la vitesse sur les routes. Commençons par supprimer les radars et interdisons la commercialisation des véhicules roulant à plus de 150 km/heure.
Que les constructeurs développent des véhicules offrant plus de confort et de sécurité au lieu de les faire aller plus vite …
Tout le monde doit pouvoir trouver un travail qui lui convient. L’initiative individuelle doit être encouragée.
L’aide aux plus démunis doit être assortie d’un travail, au pire dans des associations d’aide …
Ceux qui ne peuvent pas travailler doivent bénéficier d’une aide décente leur permettant de vivre normalement.
Tout français arrivant sur le marché du travail doit pouvoir bénéficier d’un logement à des conditions adaptées à ses revenus et à la taille de sa famille.
Les étrangers ne doivent plus être prioritaires dans les logements dits sociaux, mais, en obtenir un seulement après que les nationaux aient été servis.
Les nationaux doivent avoir la priorité en tout et sur tout.
Dans les entreprises les charges sociales doivent être symboliques pour les bas salaires et maximum pour les revenus importants, jusqu’à 80%.
L’impôt sur les sociétés ne doit pas dépasser 10%, mais l’impôt sur les dividendes doit être de 50% et libéré de tout impôt. L’ISF doit être supprimée.
Les élus doivent être assujettis aux même règles que le reste de la population. Il ne doit plus être possible de dépasser deux mandats consécutifs. Le cumul des mandats doit être proscrit. Le financement des partis politiques ne doit plus exister pour permettre l’élection de candidats de conviction qui s’engagent à défendre des idées devant leurs électeurs.
Etre élu doit être un sacerdoce et non pas une rente de situation.
Les idées et l’engagement doivent remplacer l’argent pour se faire élire. La politique ne doit pas être un métier lucratif bardé d’une cohorte de privilèges, mais, le moyen d’améliorer la vie de ses concitoyens. Tout le monde doit pouvoir s’enrichir en travaillant.
dimanche 19 avril 2009
Camille Saintonge

Le livre bientôt remplacé?

La télé réalité va t’elle remplacer certains livres?
Après le cinéma qui raconte des histoires que l’on voit, la télé réalité déroulé en temps réel des histoires scénaristes sous nos yeux.

Les scénarios restent sommaires et se contentent d’offrir tantôt des tranches de vie hot grand public, tantôt des conflits où les démonstrations de violence dans les échanges verbaux aboutissent à des objets que l’on brise et répondent aux questions :

Machin va t’il séduire machine et la faire passer à la casserole?
Truc va t’il se réconcilier avec chose ou en viendront ils aux mains?
Création de clans, d’alliances, de trahisons, étalages de mensonges…

Autant de mini scènes de mensonges compilées les unes derrière les autres pour donner une illusion de réalité.

Mais, les personnages restent fades et sont dépourvus d’épaisseur. Ils assurent une présence et occupent l’écran, mais, leur passe, leurs rêves, leurs ambitions, restent réduits au minimum le plus sommaire.
Cordialement Camille

Combat

La vie n’a de sens que dans le combat. Que la nécessité de la lutte cesse et la vie n’a plus de sens.

On se demande alors pourquoi nous sommes sur cette terre, d’où nous venons et où nous allons.

Chacun a des réponses mais qui ne sont satisfaisantes pour personne. Toutes les religions, je veux dire chacune, apporte sa réponse pour rassurer les hommes, mais elles ne rassurent que ceux qui y croient.

Les autres doivent à partir des mythes et croyances les plus répandus se choisir des éléments pour bâtir leur propre réponse.

Mais, c’est dans l’action et le combat de quelque nature qu’il soit que l’homme donne un sens à sa vie, celui de sa survie.
Cordialement Camille

La chance

Avez-vous de la chance ?
Vous l’avez remarqué il y a ceux qui arrivent lorsque la porte s’ouvre et ceux qui arrivent ou trop tôt ou trop tard.

Des premiers on dit qu’ils ont de la chance, mais je ne suis pas convaincu que ce soit le mot juste. Il y a chaque jour des opportunités à saisir pour chacun de nous, mais il y a ceux qui remarquent ces opportunités et qui les saisissent et les autres.

Mais, pourquoi les uns saisissent les opportunités et les autres ne les voient même pas. D’où vient cette différence?

Simplement parce que il y a ceux qui ont décidés qu’ils avaient de la chance et qui en ont parce qu’ils y croient et les autres.

Alors pourquoi ne changeriez vous pas vos habitudes ? Donnez vous la chance d’avoir de la chance…
Cordialement Camille

Les usurpateurs

Notre époque est vraiment surprenante. Elle est l’aboutissement du marketing de masse.

En effet plus rien n’est ce qu’il semble être. Il n’est plus question de dire ce qui est, la vérité toute nue est une tare, mais, il faut mettre en avant une idée de ce que cela pourrait être et des bienfaits, des profits et des avantages qui pourraient en résulter pour celui ou celle qui va adhérer à l’idée de ce que cela pourrait être.

Cette navigation dans le virtuel qui passe d’un avantage à l’autre séduit la nouvelle génération qui plonge tout éveillée dans ces nouveaux paradis artificiels que proposent les grandes enseignes et en oublie la réalité des choses et objets de la liste de ses désirs qui ne sont plus qu’une vue de l’esprit : le rêve du bien, des avantages, ou des profits que cela pourrait leur apporter si…
cordialement Camille

Ce qui va changer en 2015

Où des changements seraient ils bienvenus?

Les salaires : une augmentation de notre niveau de vie serait appréciée, mais même si on peut en rêver même très fort, ce n’est pas gagné pour cette nouvelle année.

Les retraites : ce serait bien que tous les retraités puissent vivre de leur retraite, mais ce n’est pas demain la veille.

Les loyers : les prix démentiels pratiqués en particulier dans les grandes villes pourraient stagner, voire diminuer, si une volonté politique s’exprimait sur le sujet…

Les prix : le souci,c’est que nous avons l’habitude de les voir augmenter d’année en année et que seule une récession pourrait les faire baisser ce qui ne serait pas vraiment un avantage au niveau national. Mais la situation économique de notre pays est si mauvaise, que l’hypothèse n’est pas à écarter.

L’emploi : il peut s’améliorer si l’état laisse s’épanouir les initiatives individuelles sans les harceler de paperasses en tout genre.

Je cesse ma divagation en forme de gueule de bois. Bonne année 2015.
Cordialement Camille