Les personnages

L’écrivain manipule à son gré les personnages de son histoire. Concevoir les personnages d’une histoire est une tâche longue mais c’est probablement aussi la plus passionnante.
Trouvez comment chaque personnage doit se comporter et réagir : adolescent, adulte, enfant, … suivant son passé, son éducation, l’époque où il vit, ses traits de caractère, … Pour cela vous devez bien choisir les mots et sa façon de parler.
Un héros doit être intéressant, sympathique et conflictuel (tiraillé entre ses forces et ses faiblesses). Introduisez le désir ardent du héros dès le premier chapitre, transformez le héros en une personne meilleure tout au long du livre. Donnez lui un désir ardent, une grande faiblesse, et une qualité essentielle
Ne mentionnez jamais directement l’âge des personnages, faites-le déduire par le lecteur
Un bon héros a de bonnes intentions, est respectueux et a de l’empathie. Poussez le héros à reconnaître, à identifier et à accepter sa principale faiblesse et sa principale force
cordialement Camille

La structure ouverte d’une scène

Il faut d’abord comprendre pourquoi votre lecteur lit, qu’est ce qui le motive ?
Votre lecteur lit votre roman parceque vous lui apportez une expérience émotionnelle puissante.
Si vous écrivez une romance vous devez donner à votre lecteur l’illusion qu’il est lui même en train de tomber amoureux.
Si vous écrivez un thriller vous devez donner l’impression à votre lecteur qu’il est lui même en danger mortel et qu’il n’a qu’une faible chance de sauver sa vie (et le reste de l’humanité).
Si vous écrivez une fantasy votre lecteur doit avoir l’impression qu’il est actuellement dans un autre monde où tout est différent, merveilleux et magique.
Même principe pour tous les autres genres.
Si vous ne parvenez pas à créer ces émotions chez votre lecteur, alors, vous avez échoué. Si vous parvenez à créer ces émotions chez votre lecteur, vous avez réussi.
Plus et mieux vous créez l’expérience des émotions désirées chez votre lecteur meilleure sera votre roman.

La structure grand angle d’une scène est très simple.
Vous avez deux choix possibles ce sont la scène et la suite

Une Scene se divise en trois parties :

  1. objectif
  2. Conflit
  3. Désastre

Une suite a également 3 parties :

  1. Réaction
  2. Dilemme
  3. Décision

Ce sont les meilleurs modèles pour écrire un roman de fiction.