Adieu gazon

Le ciel est blanc, il fait 26°c il est 19h. C’est lourd et pesant. J’ai promené Cooky à pied le long de la coulée verte qui l’est de moins en moins depuis le 27 Mai 2018. « La fête des cigales » qui a lieu tout les ans à Boulogne attire du monde lorsqu’il fait beau, et, c’était le cas ce 27 mai. De nombreux visiteurs sont venu piétiner et détruire le gazon pour voir les moutons, les chèvres, les poneys qui le faisaient déjà bien souffrir… D’une année sur l’autre il ne repousse pas et est remplacé par toujours plus de terre battue. Il faudra attendre des élections pour qu’il soit replanté. Ah, les politiques!
Je reviens de la promenade épuisé et ma petite chienne Yorkshire Cooky aussi. Je lui prépare une cuisse de poulet pour son diner, c’est ce qu’elle préfère, elle est impatiente et manifeste son approbation en me regardant l’oeil pétillant découper sa cuisse de poulet en petits morceaux…
La nature se réveille de cet interminable hiver qui dure depuis cinq mois. Dans le parc le massif de Lavande qui a survécu à la foule des visiteurs est superbe, mais, n’a aucune odeur, dommage.
Il pleut maintenant, et, de grosses gouttes s’écrasent avec des tacs tacs sonores sur les vitres, le ciel est devenu plus sombre et la luminosité a diminué. La température persiste et n’a pas baissé pour l’instant, quelques éclairs zèbrent le ciel, le tonnerre et le vent s’y mettent. La nuit sera humide.
cordialement Camille

Publicités

rédiger un compte rendu de voyage

3 grandes parties :
– une première partie comprenant les informations concernant ce que vous avez fait,
– la deuxième partie correspondra au récit + photos de votre voyage, w.end…
– la dernière partie sera la liste du matériel utilisé avec les commentaires associés.

1ère partie : (environ 20% du nombre de mots)

Titre : l’activité et le lieu. Ex : « ski de randonnée dans les pyrennées… »
Date : La date de votre randonnée
Lieu : pays, région, département, ville (code postal)
Participants : brève présentation des participants
Où dormir : Où vous avez dormis, précisez les raisons de votre choix,
Où se restaurer/où se réapprovisionner : Donnez ici les villes, villages … où l’on peut trouver essence, supermarché et boulangerie, dans les environs du logement et/ou de la sortie.
Caractéristiques (falaise, massif…) : décrivez ici ce qui caractérise la zone en question. Quoi d’autre dans les environs:
Bibliographie : Quels ouvrages vous ont aidé à organiser votre séjour
Lien Internet : Les liens Internet qui vous ont aidé à élaborer votre week end

2ème partie : (environ 60% du nombre de mots)

Récit :
Pensez toujours à votre lecteur
Évitez les descriptions trop chronologiques du genre « 8h15 début de la randonnée, 10h première pause, 12h pique-nique … » ou trop topographique du genre « nous avons franchi le bois puis monté la colline…
essayez de partir d’un fait marquant, une météo particulière, une anecdote quelle qu’elle soit.
Parlez de vos sensations, émotions, impressions, comment vous l’avez vécu : peur, joie, bonheur, colère …
Le récit doit contenir des photos, mettez-en régulièrement.
Conclusion :
Essayer de répondre à la question suivante : pourquoi y allez ?

3ème partie : (environ 20 % du nombre de mots)
Matériel :
Vous allez ici faire la liste, sous forme de tableau, de tout le matériel que vous avez utilisé : Ce tableau se compose de 4 colonnes :
– « Catégorie »
– « Nom du modèle »
– « Marque »
– « Si c’était a refaire »
Il est très important d’ARGUMENTER ce que vous dites. C’est le « pourquoi » qui est intéressant pour les lecteurs.
cordialement Camille
voir sur Amazon : « Comment réussir son compte rendu de voyage » de Camille Saintonge au prix symbolique le 6/08/2016 de 1€34. Pour écrire des souvenirs de voyages ou de vie.
couvcompterenduvoyagejpeg-copie-2016-09-3-01-21.jpg ASIN : B01JV1MC86

six heure du matin

Six heure du matin, le ciel est bleu, un bleu uni, sans un seul nuage, un bleu typique de la France du nord de la Loire. On sent qu’il va faire une belle journée, bien chaude, peut-être même un peu trop chaude, mais, après tout le mauvais temps que nous avons eu, nous nous en accommoderons avec plaisir.

Nous sommes un dimanche, le 17 juillet, je sors promener ma petite chienne, il fait déjà chaud et ma petite boule de poils est toute contente de profiter de la fraîcheur du petit matin.

La coulée verte avec ses parcs en enfilade est déserte. Les « sportifs » suréquipés de gadgets à l’utilité douteuse ne sont pas encore levés. La nature respire et se prépare à affronter la chaleur de la journée, le soleil joue dans les branches des arbres. Dans la mare, les poissons rouges sont immobiles entre deux eaux, ils dorment encore.

Les oiseaux gazouillent des chants joyeux, on sent le parfum des fleurs, bientôt, le bruit de la ville et les visiteurs des parcs absorberont toutes les manifestations de la nature. Il est temps que nous rentrions.
Cordialement Camille

le long de la seine

Belle journée ensoleillée avec un ciel bleu sans un nuage sur la capitale. Je me suis fais plaisir ce matin avec ma petite chienne.

Nous avons fait une promenade de deux heures le long des berges de la seine là où elle longe le parc de saint cloud. Il faisait frais, nous avancions lentement, ma chienne marchait le nez au sol au gré des odeurs qui devaient être nombreuses, elle s’arrètait comme à regret pour marquer son passage de quelques gouttes .

L’herbe et la végétation sauvage qui recouvre les berges était bien verte malgré la chaleur de ces derniers temps, protégée par les arbres qui font comme une voute. La distance que nous avons parcouru n’était pas très grande, mais, le trajet le long des péniches qui se réveillaient lentement était agréable loin du stress et du bruit de la ville pourtant si proche.

Nous n’étions pas les seuls à avoir eu cette idée ce matin, nous avons croisés plusieurs couples homme-chien, c’était comme d’une autre époque, chacun saluait l’autre, n’hésitant pas à échanger quelques paroles courtoises et aimables, une jolie promenade.
cordialement Camille

Anecdote du mercredi n°1332203

Anecdote du mercredi n°1332203

Lundi soir 23h30

J’ai passé de très nombreuses heures à trier plus de 2000 mails reçus en trois jours. Puis, une mauvaise manipulation est venue se moquer de moi. Sans étais-je un peu fatigué. J’ai cliqué pour supprimer un mail qui ne me concernait pas, confirmé la suppression et surprise, la totalité du contenu de ma boite mails a disparu. Pas de panique, je vais voir dans la poubelle, habituellement je dois aussi vider la poubelle pour faire disparaitre définitivement ce que j’ai supprimé, mais là, la poubelle est vide.

Alors si vous n’avez pas de réponse à un courrier, renvoyez le moi. Je réponds à tous les courriers que je reçois au moins brièvement.

un courrier sans réponse ne fait pas partie de mon univers.

Merci de votre compréhension pour cette maladresse de ma part.

Mercredi matin 9h

Quelques nuages parcourent le ciel bleu sans intentions de trouver un parapluie. Je viens de faire ma promenade avec ma petite boule de poils. Il fait froid au bout de deux heures de promenade dehors. Je n’ai envie que d’une chose : un café bien chaud.

Lorsque je marche le matin, je réfléchis à la suite de ma journée, mes priorités, mes tâches habituelles …

Je reviens toujours avec des idées que je m’empresse de noter dans mon carnet en cours. Je croise au moins trois ou quatre propriétaires de chiens le matin. Nous faisons un bout de promenade ensemble en bavardant de tout et de rien. En fait, je les écoute sans rien dire en me contentant d’approuver leurs propos lorsque je partage leur avis ou, lorsque ce n’est pas le cas, je les engage à poursuivre d’un : «vous croyez, ou, vous en êtes convaincu … ou quelque chose de même genre. Comme je ne dis rien, ils recherchent ma compagnie parce qu’ils trouvent que je parle bien. Comme quoi, pour être considéré en société comme un orateur brillant, il faut se taire et écouter les autres parler. Faites l’expérience, vous verrez comme c’est amusant.

cordialement