Les points de confrontation

Il y en a deux qui se produisent dans la seconde partie du roman qui se divise en deux. L’un se produit au milieu de la moitié de la deuxième partie entre le début de la seconde partie et le milieu de la seconde partie (le point central qui précède le second point d’intrigue qui découle du point central et donne une nouvelle direction au récit). L’autre a lieu dans la seconde partie à la moitié de cette seconde partie entre le point central et le troisième élément d’intrigue qui conclut la seconde partie pour introduire le Climax.
Les points de confrontation, sont, l’occasion pour l’antagoniste de faire voir au lecteur sa puissance et sa capacité à mettre des bâtons dans les roues du protagoniste pour le faire échouer.
cordialement Camille

Publicités