d’une idée à un roman

La première idée de votre histoire en 25 mots si possible.
1 – donnez le genre du livre que vous voulez écrire.
2 – qui sont les personnages principaux.
3 – que veulent ils faire à tout prix
ne racontez pas la backstory, c’est elle qui vous servira pour améliorer l’histoire
brossez une image de votre livre pour votre audience cible
soyez aussi bref que possible, améliorez plus tard lorsque vous avancerez dans votre histoire en développant vos personnages.

un suspense romantique :
Pendant la France occupée par les nazis une femme tombe amoureuse d’un saboteur américain blessé lors de son parachutage pour faire sauter un dépôt de munitions en Normandie juste avant le débarquement…

idée améliorée, histoire.
Madame X est une jeune veuve dans la France nazie occupée. Monsieur Y est un saboteur américain parachuté qui est tombé dans son jardin. Il s’est cassé la cheville en tombant, trois semaine avant le débarquement. Madame X prend soin de lui et se demande si elle va où non le livrer aux nazis, quand Monsieur Z un milicien les découvre. Madame X est obligée de le tuer. Monsieur Y l’aide à enterrer le corps et madame X décide de protéger monsieur Y. Mais la fille de madame X malade mentale est faite prisonnière par les nazis. Madame X persuade monsieur Y de l’aider à tendre une embuscade durant le transport de sa fille. Ils sauvent sa fille, mais, Monsieur Y a été grièvement blessé. Ils conduisent le camion jusqu’au dépôt de munitions et le font sauter juste à temps avant le débarquement allié…

à encore améliorer… histoire
Madame X est une jeune veuve dans la France nazie occupée. Monsieur Y est un saboteur américain parachuté qui est tombé dans son jardin. Il s’est cassé la cheville en tombant, trois semaine avant le débarquement. Madame X prend soin de lui et se demande si elle va où non le livrer aux nazis, quand Monsieur Z un milicien qui est amoureux d’elle les découvre. Il propose à madame X de garder le silence et de protéger la fille malade mentale, de madame X si elle accepte de l’épouser. Madame X accepte le marché. Madame X persuade Monsieur Z d’aider Monsieur Y à conduire un camion jusqu’au dépôt de munitions. Monsieur Y est mortellement blessé quand ils font sauter le dépôt de munitions juste à temps avant le débarquement allié…
cordialement Camille

Publicités

manifestations de l’adoration

Les manifestations de l’adoration.
Le sujet de l’adoration peut être une personne ou une chose.

SIGNES PHYSIQUES:
Les lèvres se séparent en une expression molle ou douce. La personne marche rapidement pour effacer la distance elle imite le langage corporel (du sujet), elle Touche sa bouche ou son visage, son regard devient fixe.
Le personnage Caresse son cou ou son bras. Il pose une main sur son cœur, il Humidifie fréquemment ses lèvres, il presse légèrement les paumes de ses mains contre ses joues avec le bout des doigts le long de la ligne de sa mâchoire. Ses yeux sont brillants. Il Prononce des éloges et des compliments, il conserve des bibelots, des images ou des articles du sujet.
Il parle constamment du sujet à autrui, il devient inconscient de son environnement ou des autres. Il Ferme les yeux pour savourer. Il parler avec une voix ou un ton doux, Une voix emplie d’émotion.

SENSATIONS INTERNES:
Son coeur bat plus vite jusqu’à en perdre le souffle, il Sent son pouls qui s’emballe, il a la gorge et la bouche sèches.
La température du corps monte. Il a des sensations nerveuses de picotement.

SENSATIONS MENTALES:
Il éprouve le désir de se rapprocher ou de toucher. Il fixe ses pensées sur le sujet, Ecoute et observe avec acuité, il ignorer les distractions, il est Incapable de voir les défauts ou les failles du sujet.

Il Croit que les sentiments qu’il éprouve sont réciproques et y mêle le destin (destinés à être ensemble).

Il envoye des lettres, des courriels et des cadeaux. Il prend des risques ou enfreint les lois pour être près ou avec le sujet. Il Perd du poids. Il est Jaloux envers ceux qui s’approchent du sujet. Il porte sur lui quelque chose qui représente le sujet (photo, vêtements). Devient très Possessif.
cordialement Camille

sur la nouvelle

Dans son livre Bagombo Snuff Box publié en 1999, le romancier américain Kurt Vonnegut Jr, donne 8 règles à  respecter pour écrire une nouvelle.

  1. Fais en sorte, que celui qui te lit et que tu ne connais pas n’ait pas le sentiment de perdre son temps en découvrant ta prose.
  2. Donne à ton lecteur ou lectrice au moins un personnage dans lequel il ou elle puisse s’incarner.
  3. Chaque personnage de ton histoire doit avoir envie de quelque chose, un manque, un besoin à satisfaire aussi banal que soit ce besoin
  4. Chaque scène doit ou faire avancer l’histoire, ou révéler de nouveaux éléments sur le personnage.
  5. Démarre ton histoire le plus prés possible de la fin. (Une nouvelle c’est court.)
  6. Il n’y a pas d’histoire que sans conflit. Peu importe si tu as des personnages sympathiques et innocents, fais en sorte de les plonger dans des situations infernales où ils vont devoir se battre pour en sortir et illustrer qui ils sont.
  7. N’écris que pour une seule personne. ( ton lecteur ou ta lectrice cible)
  8. Donne à tes lecteurs un maximum d’informations le plus vite possible. Le lecteur doit savoir de quoi il est question, ce qui se passe, où cela se passe et quand.

Cordialement Camille

Gratuit du 20 au 25 octobre : Prenez le pouvoir sur votre destin

SUR AMAZON : ASIN B076HY4TDR

carnet de notes

Écrire, c’est le plaisir de faire vivre les mots, de donner vie à des personnages, de provoquer de l’émotion chez celui qui lit.
C’est aussi prendre l’habitude de noter les idées qui vous viennent en tête, même si vous ne savez pas vraiment sur le moment ce que vous pourrez en faire, ni même si vous les utiliserez. De temps en temps il est bon de revoir son carnet de notes pour organiser et hiérarchiser les idées qu’il contient et peut-être leur donner vie.
Quand vous rencontrer une idée originale, essayez de l’exploiter. On peut construire autour d’une idée une histoire qui peut être le premier pas vers un roman
cordialement Camille

personnage et décor

La mise en scène du personnage
Les différents éléments d’un personnage dans un roman :
– le comportement : le personnage fait ou ne fait pas quelque chose ou le fait d’une manière qui trahit un trait de caractère, une manière de penser, un vécu particulier.
– le discours : le personnage dit ou ne dis pas quelque chose ou le dit d’une manière qui trahit un trait de caractère.
– spectacle : c’est ce qui entoure le personnage, ses amis ou ses ennemis, ou encore sa maison, il montre ou ne montre pas quelque chose ou une manière de faire qui trahit un trait de caractère.
Les décors
Les dieux et les moments traversés par les personnages, ainsi que les accessoires, véhicules, et les figurants dont les actions n’interviennent pas directement dans l’intrigue mais qui sont les révélateur d’une culture, aucune ambiance particulière.
cordialement Camille

modèle de base

les modèles de base servent de point de départ à la construction d’un personnage. On trouve des sites internet consacrés aux « tropes ». Mais, il suffit de prendre un personnage, de le simplifier de le caricaturer à l’extrême, de représenter une idée…
Ensuite pour créer vos autres personnages prenez un personnage qui s’oppose au premier, si le premier est grand le second est petit. Prenez des personnages qui sont complémentaires…
demandez vous ce que peut vouloir faire votre personnages, parlementer, menacer, s’approcher à pas lents…
quelles sont ses compétences, son savoir faire, ses doutes, ses ignorances qui lui feront prendre de mauvaises décisions ou un risque inconnu. La liste des compétences, doutes, et ignorances d’un héros est une réserve pour vos scènes d’action lorsque lorsque vous aurez décidé où quand pourquoi le héros s’est embarqué dans cette galère.
cordialement Camille

entrainement

Pour un entrainement à l’écriture, Choisissez un personnage, un décor et une action élémentaire : se battre, tomber amoureux, faire une découverte…
Puis, laissez vagabonder votre imagination en visualisant les éléments que vous avez retenus, ajoutez à l’image des sons, des odeurs, des goûts, des touchers, des sensations internes, à quoi pense votre héros. Au cours de votre rêverie d’autres idées vont surgir. Notez tout sur vos feuilles et racontez votre histoire en quelques lignes, ajoutez des détails. Mettez les actions dans un ordre chronologique en numérotant chaque scène. Maintenant vous pouvez vous lancer dans la rédaction du premier jet de votre histoire. Laissez agir votre inconscient, croyez en votre talent.
cordialement Camille