écriture et cinéma

Vous l’avez souvent constaté, le nombre de films que l’on appelle « des navets » fleurit à la télévision, il n’y a que l’embarras du choix. Ce qui est intéressant c’est de prendre la peine et surtout le temps de les regarder. On ne sait pas toujours lorsque l’on choisit un film qui semble nous convenir dans le genre, l’environnement… Que, ce que l’on va regarder est sans saveur et offre peu d’interêt sinon celui de nous faire nous poser une question :
Pourquoi ce film qui nous semblait prometteur est-il aussi mauvais? En se posant la question on se demande qu’est-ce qui est loupé? On constate que ces films quelque soit le genre ont un enjeu limité, que le personnage principal manque de paradoxe et d’épaisseur, que les obstacles sont cousus de fil blanc, les lieux interchangeables sans préjudice pour le récit… Regardez les et demandez vous ce qu’il faudrait pour que ce film soit un film qui vous plaise. C’est un bon moyen pour apprendre à écrire.
cordialement Camille

Publicités