le casting

Ce que je trouve merveilleux dans l’écriture, c’est que elle permet d’avoir une vision de la vie de l’extérieur, on devient spectateur et on tente de reconstituer modestement des émotions, des sensations, des réactions… que l’on prête aux personnages que l’on a choisi pour notre roman. Le casting auquel doit se livrer un auteur pour attribuer à chaque personnage un rôle est important et, il doit souvent intervenir sur les évènements ou les circonstances pour que les choses fassent avancer l’histoire. Les interactions entre les personnages, les obstacles qu’ils doivent franchir pour évoluer et devenir meilleurs sont une source de recherches et de découvertes qui enrichissent notre connaissance sur nous même.
cordialement Camille

Publicités

trouver le bon pitch pour votre histoire

On a une idée, on la couche sur le papier en racontant ce que l’on sait de l’histoire, puis, il faut travailler l’idée.
Ainsi lorsque j’ai écris mon livre « l’or de Sihanouk » j’avais envie de raconter une histoire tirée de la réalité. Les personnages avaient existé, comme le fond de l’histoire, mais il me fallait les adapter à la fiction que je voulais écrire. Le personnage principal avait un but à atteindre, il portait en lui la source d’un conflit qui allait me permettre de le faire évoluer à la fin de l’histoire, j’avais des ennemis puissants prêts à lui mettre des bâtons dans les roue, il était motivé, l’enjeu était important, mais pour mettre tout cela en place dans une intrigue il me fallait renforcer mon histoire. C’est en me posant sans cesse la question : et si … que je suis parvenu à élaborer mon pitch.
cordialement Camille

Les ébauches

Une ébauche correctement maniée peut être l’une des armes les plus puissantes dans votre arsenal d’écriture. Les ébauches assurent la cohésion et l’équilibre de l’histoire et vont vous permettre d’aller jusqu’au bout de votre histoire.
Elles évitent de gaspiller du temps à rechercher des idées sans issue, vous permettent d’élaborer de nouvelles idées et, surtout, de vous fournir une base de confiance et de motivation.

La première étape pour créer des histoires incroyables est donc d’utiliser des ébauches pour vous aider à réfléchir à de meilleures idées, et à écrire de meilleures structures d’intrigue.
Ces brouillons vites écrits sont la base d’une histoire bien structurée.

cordialement Camille

trouver votre audience

Votre audience se compose de votre cible potentielle. Vous devez donc la connaitre pour la choisir avec soin. Elle se compose des personnes qui sont susceptibles d’être interressées par votre livre, qu’ils agissent d’hommes ou de femmes, sans tenir compte ni de leur catégorie sociale, ni de leur âge.
choisissez la cible potentielle que vous voulez séduire
écrivez la meilleure histoire que vous pouvez qui correspond à cette cible.
lorsque vous vendez votre livre, ne le markettez que pour votre cible potentielle. Votre cible potentielle en parlera au reste du monde, si, ses émotions ont été intenses. C’est le bouche à oreille dont rêve tout auteur.
Cordialement Camille

écrire chaque jour

Il faut écrire tous les jours, que vous racontiez votre vie ou celle de vos proches, que vous évoquiez des anecdotes du quotidien, peu importe du moment que vous écrivez.
Commencez par de courtes histoires, expliquez pourquoi, comment, dans quelles circonstances les faits se sont produits. Ensuite attaquez des projets plus importants comme des nouvelles et ainsi de suite. Votre imagination est comme un muscle, elle va grandir comme le muscle grossit à force d’entrainement.
L’imagination se travaille et la mémoire est faites pour oublier, alors ne sortez plus sans toujours avoir un carnet de notes et de quoi écrire à portée de la main. Il y a matière à écrire partout, dans les transports en commun, décrivez des situations, imaginez où va une personne, d’où elle vient, pourquoi, quel est son métier, où va t’elle… racontez son histoire.
Cordialement Camille

les réseaux sociaux

Les Réseaux sociaux dans la fiction historique

Bâtissez le réseau social de l’univers sur lequel vous avez envie d’écrire.

L’idée centrale c’est d’utiliser l’importance des réseaux sociaux pour créer un vaste monde historique. Les mathématiciens ont récemment cartographié le réseau social dans Game of Thrones, essayant d’identifier le personnage principal de la série en utilisant diverses idées de la théorie des réseaux.
Les romanciers historiques utilisent couramment des réseaux sociaux qui sont très importants.
Par exemple: dans la Jérusalem du premier siècle peu avant la révolte juive. Les réseaux sociaux peuvent jouer un rôle clé dans l’élaboration d’une l’histoire.
Vous allez rapidement vous sentir submergé par le nombre énorme de personnes que nous connaissons avec des sources historiques – le Nouveau Testament, les historiens romains Tacite et Suétone, la Mishna, le Talmud, divers écrits apocryphes et pseudoépigraphiques, de nombreuses autres sources mineures, et les archives archéologiques.
Pour vous aider à garder une trace de tout le monde, vous allez faire des listes des nombreux groupes sociaux. J’ai trouvé par exemple trois principaux groupes d’aristocrates, deux groupes principaux de prêtres, et trois principales sectes religieuses au sein du judaïsme. Ces groupes avaient des sous-groupes. J’ai appris qu’il y avait cinq sortes de zélotes. Il y avait deux principales écoles de pensée parmi les pharisiens, et chacun a joué un rôle critique dans l’histoire du premier siècle. Il y avait quatre familles de prêtres en chef qui ont dominé Jérusalem pendant des décennies, et l’une des quatre familles a éclipsé les trois autres.
Pour chacun de ces groupes et sous-groupes, j’ai dressé une liste de tous les personnages que je pouvais trouver, ainsi que des informations clés sur chacun d’eux – quand il vivait, où il vivait, des choses importantes qu’il faisait ou aurait faites. Dans une société patriarcale, la plupart d’entre eux étaient des hommes, mais j’ai trouvé des informations sur beaucoup de femmes. Les informations historiques sont souvent fragmentaires, mais il n’est pas rare qu’un seul personnage soit nommé dans plusieurs sources, Vous pouvez apprendre autant des ennemis de quelqu’un que vous pouvez de ses amis.
Ma liste a augmenté jusqu’à comprendre 151 personnes historiques, et aurait pu facilement avoir été deux ou trois fois plus grande, mais j’ai omis beaucoup de personnages mineurs et la plupart des personnages nés au premier siècle avant JC ou en dehors de la Judée et de la Galilée…
Cordialement Camille

sur la nouvelle

Dans son livre Bagombo Snuff Box publié en 1999, le romancier américain Kurt Vonnegut Jr, donne 8 règles à  respecter pour écrire une nouvelle.

  1. Fais en sorte, que celui qui te lit et que tu ne connais pas n’ait pas le sentiment de perdre son temps en découvrant ta prose.
  2. Donne à ton lecteur ou lectrice au moins un personnage dans lequel il ou elle puisse s’incarner.
  3. Chaque personnage de ton histoire doit avoir envie de quelque chose, un manque, un besoin à satisfaire aussi banal que soit ce besoin
  4. Chaque scène doit ou faire avancer l’histoire, ou révéler de nouveaux éléments sur le personnage.
  5. Démarre ton histoire le plus prés possible de la fin. (Une nouvelle c’est court.)
  6. Il n’y a pas d’histoire que sans conflit. Peu importe si tu as des personnages sympathiques et innocents, fais en sorte de les plonger dans des situations infernales où ils vont devoir se battre pour en sortir et illustrer qui ils sont.
  7. N’écris que pour une seule personne. ( ton lecteur ou ta lectrice cible)
  8. Donne à tes lecteurs un maximum d’informations le plus vite possible. Le lecteur doit savoir de quoi il est question, ce qui se passe, où cela se passe et quand.

Cordialement Camille

Gratuit du 20 au 25 octobre : Prenez le pouvoir sur votre destin

SUR AMAZON : ASIN B076HY4TDR