d’une idée à un roman

La première idée de votre histoire en 25 mots si possible.
1 – donnez le genre du livre que vous voulez écrire.
2 – qui sont les personnages principaux.
3 – que veulent ils faire à tout prix
ne racontez pas la backstory, c’est elle qui vous servira pour améliorer l’histoire
brossez une image de votre livre pour votre audience cible
soyez aussi bref que possible, améliorez plus tard lorsque vous avancerez dans votre histoire en développant vos personnages.

un suspense romantique :
Pendant la France occupée par les nazis une femme tombe amoureuse d’un saboteur américain blessé lors de son parachutage pour faire sauter un dépôt de munitions en Normandie juste avant le débarquement…

idée améliorée, histoire.
Madame X est une jeune veuve dans la France nazie occupée. Monsieur Y est un saboteur américain parachuté qui est tombé dans son jardin. Il s’est cassé la cheville en tombant, trois semaine avant le débarquement. Madame X prend soin de lui et se demande si elle va où non le livrer aux nazis, quand Monsieur Z un milicien les découvre. Madame X est obligée de le tuer. Monsieur Y l’aide à enterrer le corps et madame X décide de protéger monsieur Y. Mais la fille de madame X malade mentale est faite prisonnière par les nazis. Madame X persuade monsieur Y de l’aider à tendre une embuscade durant le transport de sa fille. Ils sauvent sa fille, mais, Monsieur Y a été grièvement blessé. Ils conduisent le camion jusqu’au dépôt de munitions et le font sauter juste à temps avant le débarquement allié…

à encore améliorer… histoire
Madame X est une jeune veuve dans la France nazie occupée. Monsieur Y est un saboteur américain parachuté qui est tombé dans son jardin. Il s’est cassé la cheville en tombant, trois semaine avant le débarquement. Madame X prend soin de lui et se demande si elle va où non le livrer aux nazis, quand Monsieur Z un milicien qui est amoureux d’elle les découvre. Il propose à madame X de garder le silence et de protéger la fille malade mentale, de madame X si elle accepte de l’épouser. Madame X accepte le marché. Madame X persuade Monsieur Z d’aider Monsieur Y à conduire un camion jusqu’au dépôt de munitions. Monsieur Y est mortellement blessé quand ils font sauter le dépôt de munitions juste à temps avant le débarquement allié…
cordialement Camille

Publicités

votre audience

Il est indispensable de bien définir le genre d’ouvrage que vous êtes en train d’écrire. Lorsque vous cherchez un livre à lire dans une librairie, vous vous dirigez vers les étagères où sont rangés les livres de la catégorie que vous souhaitez lire. Si vous cherchez un policier, vous ne voulez pas perdre votre temps avec les romances…
C’est important pour un lecteur de pouvoir avant même d’avoir vu la couverture ou lu la jaquette d’avoir une idée du genre de votre livre.
Maintenant imaginez un homme et une femme d’un certain âge, un jeune homme et une jeune femme, un garçon et une fille. Vous souhaitez que ces trois groupes soient intéressés par votre livre. Mais, laquelle de ces six personnes sera la plus intéressée ? Vous avez une idée n’est-ce-pas ? tant mieux, car cette personne représente votre audience potentielle et vous écrirez votre livre pour elle et pour elle seule. Elle lira votre livre et elle l’adorera parce qu’il lui apportera une expérience émotionnelle intense et elle en parlera à d’autres autour d’elle et certains parmi eux aimeront votre livre. Mais personne ne l’aimera autant que la personne qui représente votre audience potentielle, elle sera votre plus grand fan. Aussi vous devez vous préoccuper de ses sensations, de ses émotions et, de ses pensées.
Les livres de harry potter se sont vendus par million et l’audience potentielle était les enfants de 11 ans. Un minuscule marché de niche car les enfants de cet âge ne lisent pas et pourtant ! ils se sont régalés et ils en ont parlé aux filles de leur âge qui ont tout autant adoré et en ont parlé aux garçons un peu plus âgés etc.
N’oubliez pas que lorsque vous écrivez votre livre vous ne l’écrivez pas pour tout le monde, mais, seulement pour plaire à votre cible potentielle. Les autres ne vous intéressent pas.
cordialement Camille

préparation pour écrire

Je vais à titre d’exemple penser tout haut, et coucher sur le papier mes propres pensées afin que la méthode que j’utilise, vous puissiez la reproduire avec vos propres éléments.
Quelle histoire ai-je donc envie de raconter. Une histoire qui va se passer pendant la seconde guerre mondiale, voir même plutôt à la fin de la guerre. J’aime assez cette période de l’histoire, Car tout y est possible, les actes de bravoure comme ceux de la pire lâcheté. La Peur, les trahisons, le courage, sont le quotidien de cette époque. Les gens ne sont ni jamais complètement noir ni totalement blanc. On peut passer des privations à l’opulence. Et dans Cette période de l’histoire de France, les bons se confondent avec les méchants, le rire flirte avec les larmes. Cette incertitude du lendemain en fait une période très riche pour celui qui aime écrire. Voilà pour l’univers de ce nouveau roman.
Quel genre de roman vais-je écrire?
Qui sera mon héros?
Quelle va être la tare de mon héros ? Je vais choisir quelque chose qui correspond à l’époque: un goût immodéré pour l’argent, ce qui me permet d’introduire mon thème : l’argent peut tout. Il n’est pas seulement le nerf de la guerre, mais aussi la source du pouvoir…
Qui sera l’antagoniste:?
Qui sera le mentor?
Que sera l’incident déclencheur?
Dans quels lieux l’histoire se déroulera telle? à la Mer, à la montagne, en Ville, à la campagne…?
Quand exactement se déroule l’histoire?
voilà déjà de nombreux points d’interrogation qui demandent à être remplacés par des réponses.
cordialement Camille

votre lecteur potentiel

Bien déterminer son lecteur ou sa lectrice cible est indispensable lorsque l’on veut écrire un roman, car un auteur n’écrit que pour son lectorat, et, pour bien le définir il faut choisir le genre de livre que l’on veut écrire. Le lectorat devra connaitre ce choix immédiatement au même titre qu’un libraire doit connaitre le « genre » du livre qu’il reçoit pour le ranger dans le bon rayon de sa librairie.

Mais connaitre le genre n’est pas suffisant pour déterminer un lecteur potentiel à lire votre livre. Le lecteur doit également savoir de quoi il est question.

Pour inciter un lecteur à lire votre roman, vous devez en connaitre les détails et être en mesure de raconter l’histoire en une courte phrase d’une trentaine de mots maximum. Ainsi celui ou celle qui achète votre livre saura si oui ou non l’histoire l’intéresse, et cela vous permettra de déterminer votre lecteur cible.

Pourquoi vouloir vendre un repas à celui qui sort de table, vendez le plutôt à quelqu’un qui a faim. Telle doit-être la démarche de l’auteur.
lire : « comment réussir son roman en 10 étapes simples » de camille saintonge
cordialement Camille

naissance d’un roman

4, juillet 2016, je suis en voiture destination la Normandie. Ma fille conduit, nous en avons pour moins de deux heures, J’ai été tellement privé d’écriture durant les six semaines passées que j’ai envie de me raconter une histoire.

La Normandie ce sont les plages du débarquement, les collabos, les résistants… Alors mon histoire va se passer à l’époque de la seconde guerre mondiale. ce sera un suspense romantique, c’est le genre d’histoire qui correspond à mon public. Qui sont mes personnages ? Un héros, un commando américain parachuté sur la Normandie pour effectuer un sabotage vital à la veille du débarquement. Mais, l’avion qui le transporte avec ses collègues sur les lieux de son sabotage est abattu et explose en vol. Il est le seul survivant de la mission et atterrit gravement blessé dans le jardin d’une maison habitée par une jeune veuve de guerre (l’héroïne) et sa soeur handicapée.
Le commando américain pourrait être sauvé par la jeune veuve qui tomberait amoureuse de l’américain et qui contacterait la résistance pour mener la mission à son terme, mais ça ne se passe pas comme ça. Dans l’entourage de la jeune veuve il y a un collabo gestapiste notoire (l’ennemi) qui vient lui rendre visite chaque jour parce qu’il est amoureux d’elle…
Maintenant la suite de ce roman ne peut avancer qu’en fouillant le passé de l’américain et celui du gestapiste. L’américain est il vraiment un héros? Pourquoi s’est-il porté volontaire pour une mission où il avait peu de chances de s’en sortir? et le gestapiste est il si dépourvu de morale que ça? Pourquoi la soeur de la jeune fille qui est handicapée n’a t’elle pas été embarquée par les allemands? Pourquoi le gestapiste ne l’a t’il pas dénoncée?
Les réponses à ces questions permettront de faire avancer l’histoire et de trouver comment la mission vitale sera ou non menée à son terme comment et par qui, et d’imaginer de nouvelles péripéties…
Peut-être qu’un jour je développerai ce pitch et je rédigerai ce roman.
cordialement Camille