grand départ

On a pas de temps à perdre, ce sont les vacances, on ne veut pas perdre une minute, on guette le quai où l’on va trouver son TGV, enfin il est affiché, on se précipite.
Mais, nous sommes nombreux à avoir vu le quai affiché, et, c’est la cohue. Une marée humaine se presse pour passer dans un étroit passage encombré de bagages à la recherche de la voiture qui marque le début de nos vacances une fois que l’on y sera installé.
On trouve enfin sa place, mais, pas de place pour mettre sa valise pas trop loin et cerise sur le gâteau des enfants qui piaillent dans tous les sens, l’air conditionné qui fonctionne mal, la bonne femme à côté qui est tombée dans un flacon d’eau parfumée et qui empeste…
On se renfrogne et on s’installe comme on peut, on se calme, les vacances commenceront lorsque le train va partir, dans un instant maintenant.
on regarde sa montre, le train part à l’heure, mais, va t’il arriver à l’heure prévue, et comment sera la location ? C’est tous les ans la même chose, quelle chienlit que les vacances en masse.
On prend finalement un livre pour se concentrer sur autre chose que cet interminable trajet qui sent la sueur et les casse-croutes.
bonnes vacances si vous prenez le train lors d’un grand départ.
cordialement Camille

Publicités

feu d’artifice

Le feu d’artifice du 13 juillet m’a encore surpris cette année. Quinze minutes pour un ciel d’apocalypse, une sonorisation dynamique et variée avec des musiques qui ont fait le tour du monde, des couleurs à profusion, une odeur de poudre intense pour rappeler que les artificiers ont consacré du temps pour mettre en place ce spectacle dans le ciel.

C’était beau et sympathique, et une fois le spectacle terminé une foule dense qui se déverse dans les rues, marée humaine qui se rue sur la place ou a été dressée l’estrade où les musiciens prennent le relai pour animer un bal populaire jusqu’à la fin de la nuit.

Dépenses importantes pour les municipalités pour offrir un plaisir partagé aux habitants et aux touristes venus d’ailleurs
cordialement Camille