le pouvoir des mots

Ils servent à raconter des histoires ambitieuses, qui incitent l’homme à aller de l’avant, à se dépasser, pour réenchanter la communication. Aujourd’hui notre morale est de moins en moins sociale, de plus en plus méfiante à l’égard des lois de la société, des discours du pouvoir, des préjugés par lesquels chaque groupe protège sa supériorité ou sa différence. Capter l’attention avec une accroche qui pose une question implicite ou pas et qui expose la problématique et l’intrigue, puis, poursuivre l’histoire avec sa situation initiale, ses personnages, ses rebondissements… pour convaincre et terminer par des éléments plus rationnels et une « morale » de fin.
cordialement Camille

Publicités