nourrir sa créativité

Pour que vos doigts courent sur le clavier de votre ordinateur, il est sage de nourrir votre créativité. L’inspiration est un don et comme tous les dons elle doit être traitée avec gratitude et responsabilité. Pour être inspiré chaque jour, faites attention aux détails. les gens lisent des romans de fiction car, ils veulent découvrir des expériences de vie, et une histoire c’est avant tout beaucoup de petites choses qui la font vivre. regardez la couleur du ciel juste avant que le soleil se lève derrière l’horizon, sentez l’odeur de la pluie qui tombe sur le gazon…
Regardez au de la des clichés, élargissez vos horizons, recherchez l’ésotérique et ces petites pépites de la vie quotidienne.
Faites confiance à votre subconscient et laissez le travailler à votre place, il vous apportera la solution que vous recherchez pour faire avancer votre intrigue.
cordialement Camille

Publicités

description

Souvent lorsque l’on fait une description l’on a une image dans la tête, mais l’on oublie que le lecteur, lui, ne l’a pas. On se contente de dire : il regardait le mur. Trop imprécis pour fixer le lecteur et l’attirer vers ce mur de briques rouges vieillies par le temps sur lequel s’étiraient quelques branches de lierre aux feuilles verte foncée… Là on a une meilleure idée de ce mur.

Il est indispensable de développer les mots d’une description. On ne parle plus d’une fenêtre, mais d’une fenêtre à petits carreaux, propres ou sales occultée par un volet bleu à persiennes qui claque le long d’un mur blanchi à la chaux etc.

Un mot doit en entrainer un autre qui lui même en amène un autre et ainsi de suite le plus loin possible.
cordialement Camille