évolution

Les personnages de romans sont à l’image des êtres vivants, il n’aiment pas le changement et lui résistent. La lutte pour éviter le changement, va entrainer le personnage à franchir des obstacles et à trouver des solutions pour résoudre les conflits. C’est ainsi que l’intrigue s’impose. C’est une des multiples façons pour exprimer le lien qui lie d’une manière inextricable l’évolution du personnage à une intrigue. L’intrigue « extérieure » relate le parcours interne du personnage. L’intrigue est la manifestation simple du combat que livre le personnage pour atteindre son but. Il veut quelque chose, et, comme il ne peut pas l’avoir, il poursuit son effort et se bat pour arriver à ses fins.
cordialement Camille

Publicités

paradigmes créatifs

La création de votre première phrase pour résumer votre histoire est le premier pas sur 10 pour écrire une histoire.
vous devez trouver le paradigme qui fonctionne pour vous.
L’importance d’être catastrophique, pourquoi votre histoire en a besoin :
parce que c’est :
1- excitant
2- oblige le héros à prendre une décision
3- contraint de donner une nouvelle direction au récit qui change le cours de l’histoire
le lecteur veut cela d’une façon régulière
Vous devez avoir un désastre majeur à la fin du premier quart. Quelle est la pire chose qui puisse alors arriver à votre héros? il doit sortir de sa zone de confort et faire des choses qui lui font peur. Quel est son plan?
au milieu (fin du second quart)
à la fin du troisième quart
Le 3ème désastre force la fin

Résumé de l’histoire en 1 paragraphe de 5 phrases
expliquez la situation et présenter les personnages
        expliquez le premier quart de votre livre jusqu’au premier désastre où le héros rentre dans l’histoire
expliquez le second quart du livre jusqu’au second désastre où le héros change sa façon d’agir
expliquez le troisième quart du livre jusqu’au troisième désastre qui oblige le héros à entrer dans la fin de l’histoire
expliquez le quatrième quart du livre lorsque le héros a sa confrontation finale et gagne ou perd ou les deux

Focalisez-vous sur les désastres et les décisions qui s’ensuivent

Ne cherchez pas à savoir comment vous allez résoudre tous les problèmes. gardez cela pour plus tard. vos vous intéresserez seulement à l’image à ce niveau

 

la parenthèse

Non, vraiment cette période de l’année n’est pas celle que je préfère. C’est l’époque où une partie des habitants des grandes ville est partie pour d’autres cieux, à la poursuite de rêves qui pour certains se transformeront en cauchemars.
Rien n’est pareil pendant ces deux mois d’été, la vie continue mais, le rythme n’est plus le même, lorsqu’il fait chaud ceux qui restent voudraient être parti et ceux qui sont parti pensent déjà qu’il va falloir rentrer.
Si il fait mauvais temps, les vacanciers tentent malgré tout de passer de bons moments, mais ces changements d’activités ou d’habitudes ont toujours le goût âpre d’une période éphémère.
Ceux qui sont au travail ont tendances à reporter un maximum de tâches pour la rentrée ce qui fait que rien n’avance, on se heurte en permanence à des obstacles dans la vie quotidienne, absence, fermeture… C’est une période de semi-sommeil, ou la vie est entre parenthèse jusqu’à la rentrée.
cordialement Camille

La transformation

La transformation du héros c’est son changement. Mais ce changement doit être prouvé de façon visuelle à votre lecteur. Le changement est une réalisation intérieure, Mais pour la prouver elle doit fonctionner d’une façon visuelle, avec des images. Pour montrer cela imaginez que vous ayez à prouver le changement de votre héros dans une séquence filmée, quelles images choisiriez vous de montrer pour prouver ce changement.
Supposons le personnage d’un voleur qui changerait. Pour prouver qu’il a changé, vous pourriez à la fin du roman lui faire rapporter les marchandises qu’il a dérobées. Ceci prouverait aux lecteurs qu’il a changé.
Préparer vos actions pour prouver la transformation du héros. Cela fait, introduisez quelque chose de visuel dans la première partie qui introduise la partie visuelle du changement dans la résolution.
cordialement Camille

Le défaut

Il est possible que votre personnage principal ait étalé sa faiblesse au début de la scène d’ouverture. Si le lecteur ne connaît pas encore le point faible du héros, il est temps de le lui faire connaître.
La mise en place de son point faible va apporter un peu de tension à l’accroche que vous avez déjà mise en place pour le lecteur. Si le lecteur comprend que ce personnage a besoin d’un changement personnel, alors, le lecteur comprend que c’est un livre où Il va voir le personnages évoluer tout au long de l’histoire.
L’esprit humain est attiré comme par un aimant vers les histoires où il peut retrouver des modèles qui lui sont familiers. C’est pourquoi, l’ancien mythe du parcours du héros se poursuit dans toute l’histoire humaine. Et c’est aussi la raison pour laquelle Hollywood rabâche l’histoire des mêmes personnages depuis plus de 20 ans sur les écrans.
En affichant clairement des les premières scènes que votre personnage a besoin de grandir vous faites un clin d’œil au subconscient du lecteur, qui immédiatement pense « bon livre ».
Apportez à votre lecteur le confort de ce qui lui est familier, vous serez gagnant.
cordialement Camille

Le but à atteindre

Une fois que vous avez clairement établi que votre personnage principal a un réel besoin de changer à titre personnel et qu’il a un but externe pour lequel il est fortement motivé, c’est une façon de promettre à votre lecteur une histoire avec une fin qui lui conviendra.
C’est alors qu’il faut plonger dans l’action.
Cette construction particulière a la propriété de captiver l’intérêt du lecteur. Votre personnage va maintenant faire sa première tentative pour atteindre son budget extérieur. Rappelez-vous que son but extérieur est étroitement lié à son point faible. Tant qu’il n’aura pas dépassé son point faible il ne sera pas en mesure d’atteindre son but extérieur. Il doit achever son changement et terminer sa quête avant de pouvoir mettre la main sur le gros lot.
À ce stade il avance vers sur son but mais sans pouvoir l’atteindre. Réfléchissez à des événements plausibles pour le faire avancer.
Cette Première tentative doit montrer au lecteur que son point faible l’empêche de réussir et que son changement est nécessaire.
cordialement Camille

La transformation

C’est au milieu de votre roman, entre la partie 2A et la partie 2B (deuxième quart et troisième quart de votre roman) que vous pouvez formuler la préhistoire de votre récit. Votre personnage principal doit à partir de ce moment changer fondamentalement et devenir différent.

Bien sur votre personnage principal peut passer d’un point positif à un point négatif, c’est le cas de mickaël Corleone dans le parrain, mais si vous savez quelle transformation vous allez lui octroyer, vous pouvez vous en servir comme d’un tremplin pour écrire la psychologie de votre préhistoire. Cette façon de faire apportera à votre récit plus de puissance et le lecteur s’en rendra compte.

Mais cette transformation doit être mises en images, c’est un moment que l’on pourrait voir si il agissait d’un film. Ce peut être un dialogue, comme dans « Casablanca » lorsque Rick explique à Ilsa pourquoi il ne peut pas partir avec elle et pourquoi elle doit partir avec son mari et un peu plus loin lorsqu’il met sa vie en jeu pour permettre à Ilsa et à son mari de partir…

Cette transformation est un changement et il a besoin d’être prouvé. Ce changement implique une réalisation intérieure, mais, qui doit être mise en images.

Il est indispensable de bien réfléchir aux actions nécessaires pour prouver qu’une transformation a eu lieu. Il ne vous restera plus qu’à inclure quelque chose au sujet de cette partie visuelle dans le premier quart de votre roman.
cordialement Camille