le mal être de votre héros

121905 – 90/193
Le mal être de votre héros
Chaque individu sur cette planète aspire au bonheur, mais il est différent pour chacun de nous.
Chacun a une idée de son bonheur par le truchement d’un univers qui lui est propre et qui domine ses pensées et, l’idée qu’il se fait de son bonheur.
Par exemple, celui qui veut être riche le veut, parce qu’il croit que son bonheur passe par une réussite financière. Toutes ses actions, toutes ses pensées sont dirigées vers un seul but : acquérir toujours plus pour être heureux.
Il va déployer tous les moyens qu’il aura à sa disposition pour accroitre sa fortune personnelle et sera prêt à négliger tout ce qui n’est pas en mesure de contribuer à cette ambition.
Mais, parfois, même souvent, l’individu se trompe, c’est la différence que l’on note entre ce que veut un individu et ce dont il a besoin.
Ce dont il a besoin, c’est son aspiration réelle, c’est ce qui est nécessaire pour qu’il soit heureux.
Ainsi, lorsqu’il se trompe, c’est le cas de tous les héros dans un roman qui ont toujours ce que l’on appelle « le défaut » du personnage. Alors, il croyait vouloir la fortune et a consacré tout son temps et toute son énergie pour posséder, et, brutalement au cours des évènements qui se passent dans un roman, il a « une révélation ». Il croyait que son bonheur passait par la fortune et ce dont il avait besoin en réalité c’était avoir beaucoup d’enfants. Parce qu’il a fait passer cette envie au second plan il a négligé les femmes qui auraient pu lui faire beaucoup d’enfants.
Lorsque il en prend conscience, au milieu du roman, ou bien il change et trouve enfin le bonheur, ou bien il refuse de changer et fonce droit vers son malheur.
Cette erreur qu’il commet dans son choix parce que ce n’est pas sa route pour trouver son bonheur, c’est le mal être du héros.
Cordialement Camille Saintonge

Publicités

Projets

Un grand merci à vous toutes et à vous tous qui suivez ce blog dans sa cinquième année. Que 2018 vous apporte la paix, la serainité et tout le bonheur que vous pouvez désirer pour vous et tous ceux et toutes celles qui vous sont proches. Mes amitiés et ma reconnaissance pour votre fidélité. Bonne année 2018 « Camille »
Le début de l’année, c’est le moment des grandes décisions, de tous ces projets que l’on fait et qui commencent par : cette année, je veux perdre du poids, m’arrêter de fumer, changer de voiture, visiter la nouvelle zélande, me marier, faire du parachute, faire du théâtre, prendre trois mois de vacances, apprendre la musique… et toutes ces envies qui nous prennent au passage de la nouvelle année pour être meilleur, pour changer. C’est aussi l’heure des bilans, combien parmi les projets que j’avais l’an passé en ai-je réalisé ? Essayons de faire mieux cette année et de réaliser la plupart de nos projets.
Cordialement Camille

feelgood

Ce qui nous procure une sensation de bien être, de bonheur, de plaisir me tente chaque jour de plus en plus, histoire de compenser modestement les médias qui nous accablent de leurs horreurs quotidiennes.

J’ai envie de tomber dans cette mode du « feelgood » livres et articles qui en utilisant les thèmes du développement personnel nous laissent une impression agréable de plaisir, de joie et nous remplissent de bonheur.

Les souffrances, les douleurs, l’horrible font croitre les ventes des journaux et périodiques et l’écoute des chaines de télévision catastrophes. Pourtant c’est de joie, de plaisirs et de petits bonheurs dont nous avons besoin pour retrouver le sourire et la joie de vivre. Emplissons nous de souvenirs heureux, de bons moments et soyons satisfaits d’une journée qui commencera bien si nous prenons la peine de la faire débuter dans la joie, la paix et la serainité. Respirons un bon coup, tout va bien, et laissons nous pénétrer de sensations agréables, nous n’en manquons pas autour de nous, ne soyons pas avare de compliments sincères à l’égard des autres, on peut toujours découvrir quelque chose qui lui fera plaisir chez l’autre.
cordialement Camille

petits plaisirs

Il y a des choses ou des évènements qui dans la vie nous procurent de grandes joies et des plaisirs inégalés. Certains, à peine de retour de vacances préparent les suivantes et l’idée qu’ils se font des prochaines vacances qu’ils prendront, illumine leur quotidien.

D’autres ont un sport favori et lui consacrent plus de temps en pensées virtuelles qu’en temps réel.
Nos Passions, sont le moteur de notre vie quotidienne et nous permettent de rebondir d’un obstacle à un autre avec le sourire.

Alors n’hésitons pas à nous entourer de tout ce qui nous procure du plaisir, utilisons tous les supports que le monde moderne met à notre disposition pour pouvoir à chaque instant nous réfugier dans le jardin secret de nos joies.
cordialement camille

il y a de part le monde

Il y a de part le monde de plus en plus de communautés qui refusent le système actuel. Ils disent non, non pas, au progrès, mais aux dictats financiers et aux contraintes qu’il impose. Je regardais il y a quelques temps une émission sur le brésil sur une communauté qui vivait dans une ile et qui refusait de vendre son sol à des investisseurs qui pourtant leur faisaient un pont d’or.
Leur argument était simple : on leur vend nos terres, on devient leur employé, on ne sait plus ou habiter… Ils n’aspiraient pas à la fortune mais au bonheur.
Ces gens étaient une communauté de pécheurs qui communiquaient bien entre eux et vivaient modestement de la pêche, mais qui étaient libres dans leur univers. Ils avaient même capté une source qui fournissait l’électricité à tout leur village. Ils étaient en bonne santé, avec une espérance de vie normale. Les enfants en bas âge n’avaient pas besoin d’être surveillés et allaient et venaient dans le village et sur la plage loin des dangers de la civilisation…
cordialement Camille

un instant unique

Gonfler ses poumons d’air et se sentir respirer à fond, avoir le sentiment d’être bien là où l’on est, ne pas conserver une seule arrière pensée pour venir ternir ce bon moment, vivre l’instant présent, se réjouir de tout.

Mettre dans un rectangle virtuel le paysage que l’on voit au loin, donner à chaque chose ses justes proportions, observer les nuances d’ombre sur tout ce qui nous entoure sur plusieurs niveaux, en fait préparer dans sa tête un dessin virtuel.

Ne pas oublier de dire merci à la vie pour ce repos et cette paix qu’elle nous offre, voila un moment simple de grand bonheur dont chacun peut profiter et que personne ne peut prendre à personne. Notre vie est ce que nos pensées en font.
cordialement Camille