deception

La déception. Ce sont les artistes qui se créent un personnage pour le monde et pour eux-mêmes afin de donner une fausse impression d’eux mêmes. Cette personne devra surmonter son habitude de tromper les autres … et cesser de présenter un visage parfait et découvrir sa véritable personnalité. Imaginez une personne qui s’aperçoit que toute sa vie a été une série de représentations, pour essayer d’être la meilleure personne possible, de faire ce qu’il croit être la meilleure façade pour le public – et pour la première fois il va devoir regarder et découvrir qui il est vraiment. C’est une excellente occasion pour celui ou celle qui l’aime de l’aider, de l’aider à découvrir qu’il peut être aimé pour lui-même … qu’il n’a pas besoin d’une façade parfaite devant tout le monde. C’est le chemin qu’il devra emprunter pour évoluer.
cordialement Camille

Publicités

Jalousie

Comment faire progresser un jaloux?
Cette envie qui les rend jaloux est la caractéristique des « romantiques » qui ont le sentiment que tout le monde a une vie plus riche et plus satisfaisante que la leur.
Ils vont pour progresser, devoir laisser tomber cette envie qui les rend jaloux et apprécier ce qu’ils ont, et constater que c’est vraiment bon, mais c’est une tâche difficile pour les artistes. Quelqu’un dont la vie est liée au drame, à la tragédie et à l’amour ne veut pas renoncer à tous ces éclats, à toute la gloire, au pathétique, à l’angoisse et au sentiment.
Mais ce qui est merveilleux pour eux, c’est qu’ils ne sont pas obligés d’avoir ce comportement. Grace à leur flair artistique plus grand que nature, à leur créativité, ils peuvent se laisser aller à d’autres sentiments. Cela peut être avec l’aide de quelqu’un qui les aime. Cette personne peut leur montrer comment rire d’eux-mêmes et du monde qui les entoure, les ramener les pieds sur terre tout en leur permettant de voler haut avec leur propre passion créative …. l’artiste doit découvrir que ce qu’il a dans sa vie peut être quelque chose de joyeux et de pétillant.
cordialement Camille

verte Normandie

Pendant longtemps, j’ai cru que le succès de la côte normande était du à sa proximité avec la capitale. Paris Deauville en moins de deux heures en voiture en respectant les limitations de vitesse, c’est raisonnable. La fréquentation massive des parisiens tendaient à me faire croire à cela.
Mais, j’ai eu également l’occasion de constater qu’en hiver, il ne faisait jamais très froid et que juste retour des choses en été il ne faisait jamais non plus une température canicullaire. On y est bien été comme hiver. Quant à cette pluie qui est sensée arroser la régions en permanence et contribuer à ses prairies bien vertes elle existe. Mais par expérience, il est très rare qu’il pleuve une journée entière. Il pleut souvent la nuit et il y a de très nombreuses demi-journées ensoleillées. L’ensemble est un climat doux qui permet et encourage à travailler et suscite la créativité. C’est sans doute pourquoi on ne compte plus le nombre « d’artistes » qui viennent s’y installer pour y vivre à l’année. C’est certainement ce climat particulier qui a contribué et poursuit son attraction depuis un siècle. En comparaison, la côte d’azur a un climat ensoleillé, la méditerranée est unique, c’est un ensemble fantastique pour une semaine ou deux pour se reposer, mais, le sud de la France demeure plus propice à la sieste, à l’indolence et au laisser vivre et dormir qu’à la créativité. On s’y endort facilement sur ses lauriers.
cordialement Camille

un dimanche comme les autres

C’était dimanche dernier, on était le 6 décembre. Vers les 5h30 du main j’allume la télé sur la cinq. C’est une émission en noir et blanc sur Maurice Chevalier le chanteur au chapeau de paille.

Cette émission m’a semblé bien loin des émissions que l’on fabrique aujourd’hui. Elle retraçait sa carrière et ce que j’ai trouvé remarquable, c’est que non seulement elle le valorisait mais elle mettait en lumière ses qualités humaines.

Émission éducative pour les enfants qui l’auraient regardé, par la mise en lumière de la persévérance, de la tenacité dont il avait du faire preuve ainsi que des combats qu’il avait du livrer pour arriver. Sa réussite était montrée comme le fruit d’un long travail.

Il était clair qu’à l’époque où ce documentaire a été tourné on ne réussissait pas sans rien faire, le travail, le respect de l’autre, la persévérance, la recherche de concours de circonstances favorables étaient des éléments incontournables pour atteindre le succès qui ne tombait pas par hasard et demandait un minimum de talent.
cordialement Camille

Quel est l’artiste qui sommeille en vous?

Quel est l’artiste qui sommeille en vous?

Vous êtes vous déjà posé cette question? Peu de personnes se la posent.

Cependant chacun de nous à un artiste qui sommeille en lui. Pour le rencontrer, il suffit de vous mettre dans un état de réception en choisissant de faire quelque chose qui vous plait en dehors de l’écriture, ou de vivre des expériences nouvelles. En tout cas de changer par rapport à vos occupations habituelles.

Faites des choses que vous ne faites pas d’ordinaire. Cela faites le au moins une fois par semaine durant une heure ou deux ou plus. Quoi qu’il arrive ce rendez-vous avec l’artiste qui sommeille en vous ne le sacrifiez à aucun prix.

Ce rendez-vous est la source de votre créativité. Parce que c’est un rendez-vous spécial, votre cerveau est plus ouvert, plus attentif aux sensations et aux émotions. c’est une façon fantastique de recharger votre réservoir créatif. vous en sortirez enrichi et vous découvrirez vite que toute activité nouvelle pratiquée régulièrement enrichit vos émotions et vos sentiments.

C’est ce qui vous permettra de n’être jamais à court d’idées pour écrire, et surtout, de pouvoir renouveler votre source d’inspiration. Avec l’expérience et un peu d’entrainement vous trouverez chaque jour mille occasions de vous émerveiller et des sensations que vous pourrez utiliser dans vos romans.

cordialement