d’une idée à un roman

La première idée de votre histoire en 25 mots si possible.
1 – donnez le genre du livre que vous voulez écrire.
2 – qui sont les personnages principaux.
3 – que veulent ils faire à tout prix
ne racontez pas la backstory, c’est elle qui vous servira pour améliorer l’histoire
brossez une image de votre livre pour votre audience cible
soyez aussi bref que possible, améliorez plus tard lorsque vous avancerez dans votre histoire en développant vos personnages.

un suspense romantique :
Pendant la France occupée par les nazis une femme tombe amoureuse d’un saboteur américain blessé lors de son parachutage pour faire sauter un dépôt de munitions en Normandie juste avant le débarquement…

idée améliorée, histoire.
Madame X est une jeune veuve dans la France nazie occupée. Monsieur Y est un saboteur américain parachuté qui est tombé dans son jardin. Il s’est cassé la cheville en tombant, trois semaine avant le débarquement. Madame X prend soin de lui et se demande si elle va où non le livrer aux nazis, quand Monsieur Z un milicien les découvre. Madame X est obligée de le tuer. Monsieur Y l’aide à enterrer le corps et madame X décide de protéger monsieur Y. Mais la fille de madame X malade mentale est faite prisonnière par les nazis. Madame X persuade monsieur Y de l’aider à tendre une embuscade durant le transport de sa fille. Ils sauvent sa fille, mais, Monsieur Y a été grièvement blessé. Ils conduisent le camion jusqu’au dépôt de munitions et le font sauter juste à temps avant le débarquement allié…

à encore améliorer… histoire
Madame X est une jeune veuve dans la France nazie occupée. Monsieur Y est un saboteur américain parachuté qui est tombé dans son jardin. Il s’est cassé la cheville en tombant, trois semaine avant le débarquement. Madame X prend soin de lui et se demande si elle va où non le livrer aux nazis, quand Monsieur Z un milicien qui est amoureux d’elle les découvre. Il propose à madame X de garder le silence et de protéger la fille malade mentale, de madame X si elle accepte de l’épouser. Madame X accepte le marché. Madame X persuade Monsieur Z d’aider Monsieur Y à conduire un camion jusqu’au dépôt de munitions. Monsieur Y est mortellement blessé quand ils font sauter le dépôt de munitions juste à temps avant le débarquement allié…
cordialement Camille

Publicités

80/20

Comment utilisez vous votre temps ? Est-ce que vous l’utilisez pour réaliser 20% d’actions qui vous donneront 80% des résultats que vous souhaitez ? Si ce n’est pas le cas, modifier votre façon de vivre.
Comment utiliser la règle des 80/20 et vous concentrer sur ce qui compte vraiment – pour gagner plus, travailler dans une moindre mesure et passer du temps à faire des choses que vous aimez.

Beaucoup d’entre nous pensent être très occupés, qu’il s’agisse de leur travail, de leurs proches ou simplement de la vie en général. Pourtant, il y a d’autres personnes – qui disposent du même temps et qui font des choses remarquables. Comment?

En fait, si nous regardions comment nous consacrons notre temps dans une semaine donnée, nous découvririons que l’immense majorité des actions que nous entreprenons ont un impact très faible.

Mais si nous sommes en mesure de nous concentrer sur les actions qui comptent vraiment pour vous, nous serons en mesure de surpasser nos concurrents et de vivre une vie remarquable.

Par exemple, vous avez probablement beaucoup de connaissances et relations. Mais, en dehors de vos proches, dont la mort vous serait douloureuse, combien de personnes comptent vraiment pour vous ? Comptez ces personnes. Ce sont vos connaissances importantes, ce sont les 20 pour cent qui ont du sens et de la valeur pour vous. Il en va de même pour tout.

Voilà pourquoi il est essentiel de vous centrer sur les questions les plus cruciales pour vous, au lieu de vous disperser. Ainsi vous pourrez obtenir 80% de résultats positifs dans votre vie avec seulement 20% d’effort et ceci dans n’importe quel domaine.
cordialement Camille

le temps au temps

Parfois à la lecture d’un livre avec une bonne intrigue et des personnages interessants on a des difficultés à bien suivre parce que le récit nous échappe à la lecture. Le récit et le roman pourrait être très bon, mais, l’auteur n’a pas laissé le temps au temps.
Les actions qui s’enchainent ne laissent pas au lecteur le temps de mémoriser et de savoir vraiment qui est qui.
C’est la catastrophe, on est contraint de revenir en arrière pour comprendre qui a fait quoi et pourquoi.
On peut alors continuer sa lecture en se disant que les personnages principaux vont finir par être plus clair dans notre esprit plus tard.
Mais, le dilemme de continuer à lire ou de fermer le bouquin, s’impose et l’on considère sauf exception qu’il ne vaut pas la peine d’être lu, car, ce sont trop d’efforts qu’il faut faire pour bien suivre l’histoire.
Dans ce cas cela se termine souvent par un préjugé défavorable sur l’auteur seulement parce qu’il n’a pas ralenti son récit en introduisant des détails pour clarifier la situation.
cordialement Camille

thriller

Si vous avez envie de vous faire maltraiter, allez voir un thriller. Un thriller, c’est fait pour faire peur, dans le genre ce film ne déroge pas à la règle, les scènes de violence s’enchainent jusqu’à la fin. Les décors sont bien choisis, les acteurs sont bons, le scénario bien structuré, de l’action jusqu’au bout, soutenue par une musique bien adaptée aux images avec des dialogues qui tombent justes. Une bonne mise en scène.
Et pourtant, il laisse un certain malaise.
Lorsque l’on sort de la séance on est un peu oppressé, on se retire à l’intérieur de sa coquille. Le sujet peut en être banal, avoir un lien avec la réalité, être bien traité…
Mais, je me demande si c’est un film à voir?
Pourquoi pas, mais certainement pas par n’importe quel public, à fuir pour les jeunes déjà trop habitués à la violence au quotidien. Quel est son titre ? je ne vous le donnerai pas, « on parle de Carmen sur les remparts de Séville sans jamais la voir ». Il y a beaucoup de films dans le même genre, mais tous ne sont pas aussi bien réussi…
cordialement Camille

faire vivre ses personnages

faire vivre ses personnages

Une fois que l’auteur a choisi ses personnages il doit montrer aux lecteurs qui ils sont. Ecrire un roman consiste à créer des images, pour son lecteur par le biais d’images, faire comprendre au lecteur qui est le personnage ? Bien entendu, son physique, ses vêtements, son décor de vie, vont véhiculer de nombreuses informations.
Un personnage se définit essentiellement par ses actions et réactions au cours de l’histoire. L’action va révéler au lecteur les désirs, les motivations sécrètes du personnage. En découvrant les buts qu’il se fixe et les moyens qu’il met en œuvre pour les atteindre, le lecteur va connaître le personnage et le comprendre.
L’attitude d’un personnage face à l’existence, face à son entourage et face aux évènements de l’histoire illustre sa personnalité mieux que n’importe quel discours. Mais, un personnage n’est rien sans une intrigue. L’auteur crée des enjeux et des obstacles assez exceptionnels pour que le héros puisse briller.
Ce qui caractérise le personnage, ce n’est pas ce qu’il raconte, c’est sa manière de parler. Chaque personnage doit avoir sa propre manière de s’exprimer.
Si l’auteur a créé une intrigue forte, originale, pleine de rebondissements, ses personnages seront forcément transformés par l’expérience qu’ils ont vécu. La fiction imite toujours la réalité. Ce qui rend un personnage profondément attachant, c’est qu’il est un être humain qu’il hésite, échoue, se trompe… il mûrit avec l’expérience.
Le personnage qui nécessite la caractérisation la plus poussée, c’est le protagoniste de l’histoire. Mais c’est la même chose pour chacun des participants de l’intrigue. Chaque personnage doit faire avancer l’intrigue en créant un conflit.
Cordialement Camille

entrainement

Pour un entrainement à l’écriture, Choisissez un personnage, un décor et une action élémentaire : se battre, tomber amoureux, faire une découverte…
Puis, laissez vagabonder votre imagination en visualisant les éléments que vous avez retenus, ajoutez à l’image des sons, des odeurs, des goûts, des touchers, des sensations internes, à quoi pense votre héros. Au cours de votre rêverie d’autres idées vont surgir. Notez tout sur vos feuilles et racontez votre histoire en quelques lignes, ajoutez des détails. Mettez les actions dans un ordre chronologique en numérotant chaque scène. Maintenant vous pouvez vous lancer dans la rédaction du premier jet de votre histoire. Laissez agir votre inconscient, croyez en votre talent.
cordialement Camille

le conflit

un roman c’est un personnage qui agit à un moment précis dans un lieu déterminé pour atteindre un objectif. Pour atteindre son objectif dans la scène il se heurte à un obstacle qu’il va devoir franchir et ou il gagne ou il perd. Il va y avoir un conflit. Il n’y a pas de scène sans conflit.
Si, il n’y a pas de conflit dans une scène, supprimez là. Une action à une cause, cette cause donne lieu à un effet qui va engendrer une action et une réaction. Elle a un objectif, le héros veut quelque chose mais quelqu’un ou quelque chose l’empêche d’atteindre son objectif dans la scène, le héros va devoir livrer un « combat » pour gagner ou perdre. Ce combat c’est l’objet de la scène, il fait avancer l’histoire et va permettre au héros de rentrer dans la scène suivante ou il livrera un autre combat.
cordialement Camille