la réécriture

261904 -50/193
La réécriture
C’est toujours une tâche délicate car elle sort l’auteur de sa zone de confort.
En effet, lorsque l’auteur écrit un roman, il sait où il en est dans son récit, ses chapitres servent un but déterminé et il lui convient de l’atteindre.
Mais, réécrire un texte c’est souvent le transformer pour l’améliorer, c’est modifier une scène en fonction des personnages qui en font partie, c’est parfois changer le point de vue parce que l’on s’est aperçu qu’elle deviendrait plus vivante, plus réelle en faisant raconter l’histoire par un autre personnage.
Dans une scène, il y a ce que voit le personnage principal de la scène et ce qu’il fait après avoir vu ou entendu quelque chose.
Cette façon d’aborder l’écriture d’une scène dans la réécriture est susceptible de lui apporter de très nombreuses modifications qui vont souvent la rallonger, il deviendra donc nécessaire de supprimer tout ce qui n’apporte rien dans la progression du récit.
C’est parce que le personnage principal de la scène voit le nageur en train de se noyer qu’il va agir ou non pour le sauver…
Cette façon d’envisager l’écriture d’une scène la rend plus vivante, plus réelle. On va pouvoir faire voir au lecteur ce qui se passe comme si il y était au lieu de lui raconter ce qui s’est passé.
Si c’est une scène où l’on décide de mettre un dialogue, les échanges entre les participants vont nous révéler des comportements, des attitudes… Qui vont éclairer le lecteur et lui faire ressentir qui est vraiment ce personnage. On pourra même s’apercevoir que le lieu où se déroule la scène pourrait être différent et qu’alors cela changerait la vision et l’impression que peut en avoir le lecteur.
Les lieux sombres de petites taille se prêtent beaucoup mieux au drame que les grands espaces lumineux…
cordialement Camille Saintonge

Publicités

Le climax

Depuis le troisième point d’intrigue, L’action s’accélère et devient toujours de plus en plus intense. C’est le moment ou les deux trains roulant à grande vitesse, l’un conduit par le protagoniste, l’autre par l’antagoniste, vont entrer en collision.dans une scène unique et inoubliable. Ce chapitre met fin au conflit primaire que le protagoniste gagne ou perde.
Le moment climatique suit le climax il arrive juste avant le dénouement. Il révèle tout ce qui doit l’être, c’est la fin du récit, c’est un moment de révélation pour le protagoniste qui va pouvoir « changer de vie » après avoir compris son évolution physique ou spirituelle, ou les deux.
Il est important d’avoir quelque chose de particulier en réserve avant d’écrire le mot fin. Si vous n’avez pas déçu le lecteur qui a tourné les pages jusque là cela vous permettra de gagner des lecteurs pour vos autres livres. Chaque histoire est différente et chaque climax est différent, mais, faites pour le climax des scènes courtes, des paragraphes courts, créez une urgence soyez pressé d’écrire le mot fin. Cette série de scènes doit enflammer le lecteur, surprenez le, par un dernier combat sur un train en marche, une déclaration d’amour en pleine soirée, essayez d’éviter d’être étiqueté comme mélodramatique à cause d’une fin dramatique, tenez vos promesses aux lecteurs…
cordialement Camille

la base de la fiction

L’un des gros problèmes que rencontre un auteur qui éprouve des difficultés à se faire publier, c’est une abscence de conflit dans son récit.
Qu’importe que votre héros soit merveilleux, que votre intrigue soit remarquablement bien construite, que votre style soit brillant… Si vous ne voulez pas que vos lecteurs s’ennuient et s’endorment en lisant une fiction, il faut du conflit.
La base de la fiction c’est le conflit.
Les conflits alimentent la fiction et les « frustrations » nourrissent les conflits. L’auteur doit trouver les moyens de les faire dépasser par les personnages. Lorsque l’auteur trouve comment il va apporter des éléments pour faire perdre le héros, ce genre de frustration est indispensable pour les scènes d’action. Les personnages doivent être maltraités et subir une menace en permanence pour maintenir le suspense.
cordialement Camille

s’amuser à écrire

Les actions, les lieux, les personnages, les objectifs, les conflits, les catastrophes, les réactions, les décisions, les pensées…
Si vous aimez faire des résumés et des listes, préparer votre écriture va devenir très ludique. Les: Qui, ou, quoi, quand, comment, pourquoi, combien… vont vous permettre de meubler vos récits et vous y prendrez beaucoup plus d’intérêt et surtout de plaisir. Que ce soit pour écrire un récit de voyage, raconter une anecdote, écrire une scène de roman, raconter la vie d’un de vos ancêtre… Tout va devenir prétexte à écrire, même la tête des voyageurs dans le métro va devenir inspirante si vous imaginez leur profession, où il se rendent, leurs pensées, comment ils font ceci ou cela, qui ils sont…
cordialement Camille

réaction dilemme décision

Toute action entraine une réaction. C’est parce que le chasseur voit le tigre qu’il poursuit caché à une faible distance dans un arbre, prêt à bondir de sa branche pour bondir sur lui qu’il a peur. Cette réaction de frayeur panique entraine une réaction, il décroche son fusil de son épaule et décide sans réfléchir d’appuyer sur la détente. Alors et alors seulement il prend la décision de jurer après l’animal.
On comprend avec cet exemple que l’enchainement réaction dilemme décision suit un ordre bien établi. La première sensation n’est pas réfléchie, il voit, il a peur puis vient le réflexe de décrocher son arme de son épaule, puis sans réfléchir il tire. C’est seulement après qu’il peut jurer.
Si il tire avant d’avoir peur, l’action n’est pas crédible.
Cordialement Camille

un long synopsis

Le long synopsis est l’outil qui vous permettra de vous approprier votre histoire et d’en faire quelque chose d’unique. Pour écrire un long synopsis on travaille entre personnages et intrigues, ce qui maintient l’équilibre.

reprenons votre synopsis d’une page et développons chaque paragraphe en une page entière ce qui fera environ 4 ou 5 pages qui représentent votre long synopsis.

vous pourrez grace à cela trouver des problèmes d’intrigue à résoudre, faire émerger votre thème, voir vos personnages devenir plus consistants, se sera une aide pour faire la liste des scènes. Il vous servira de matière brute pour envoyer une proposition à votre agent ou à votre éditeur.

d’une idée à un roman

La première idée de votre histoire en 25 mots si possible.
1 – donnez le genre du livre que vous voulez écrire.
2 – qui sont les personnages principaux.
3 – que veulent ils faire à tout prix
ne racontez pas la backstory, c’est elle qui vous servira pour améliorer l’histoire
brossez une image de votre livre pour votre audience cible
soyez aussi bref que possible, améliorez plus tard lorsque vous avancerez dans votre histoire en développant vos personnages.

un suspense romantique :
Pendant la France occupée par les nazis une femme tombe amoureuse d’un saboteur américain blessé lors de son parachutage pour faire sauter un dépôt de munitions en Normandie juste avant le débarquement…

idée améliorée, histoire.
Madame X est une jeune veuve dans la France nazie occupée. Monsieur Y est un saboteur américain parachuté qui est tombé dans son jardin. Il s’est cassé la cheville en tombant, trois semaine avant le débarquement. Madame X prend soin de lui et se demande si elle va où non le livrer aux nazis, quand Monsieur Z un milicien les découvre. Madame X est obligée de le tuer. Monsieur Y l’aide à enterrer le corps et madame X décide de protéger monsieur Y. Mais la fille de madame X malade mentale est faite prisonnière par les nazis. Madame X persuade monsieur Y de l’aider à tendre une embuscade durant le transport de sa fille. Ils sauvent sa fille, mais, Monsieur Y a été grièvement blessé. Ils conduisent le camion jusqu’au dépôt de munitions et le font sauter juste à temps avant le débarquement allié…

à encore améliorer… histoire
Madame X est une jeune veuve dans la France nazie occupée. Monsieur Y est un saboteur américain parachuté qui est tombé dans son jardin. Il s’est cassé la cheville en tombant, trois semaine avant le débarquement. Madame X prend soin de lui et se demande si elle va où non le livrer aux nazis, quand Monsieur Z un milicien qui est amoureux d’elle les découvre. Il propose à madame X de garder le silence et de protéger la fille malade mentale, de madame X si elle accepte de l’épouser. Madame X accepte le marché. Madame X persuade Monsieur Z d’aider Monsieur Y à conduire un camion jusqu’au dépôt de munitions. Monsieur Y est mortellement blessé quand ils font sauter le dépôt de munitions juste à temps avant le débarquement allié…
cordialement Camille