prémices moral

Le second désastre et les prémices moraux.
Vivre dans la peur conduit au désastre, vivre courageusement peut permettre la victoire.
Toutes les bonnes histoires ont une moral prémices. C’est le résultat du second désastre qui se produit à la fin de la première moitié de la seconde partie. Nous sommes là éxactement au milieu de l’histoire, le héros va passer à sa phase de combat. Pour cela il va devoir changer sa fausse morale pour une vraie, et, décider de vivre courageusement. Cette évolution dans sa façon de faire va le conduire à la victoire (peut-être).

L’idée c’est que dans la première moitié de l’histoire, le héros vit avec une morale qui est fausse.
On peut choisir de vivre dans la crainte pour être en sécurité, mais, Vivre dans la peur conduit au désastre.
cordialement Camille

Publicités

l’histoire secrète de vos personnages

La force de votre histoire est dépendante de la force de votre antagoniste. Plus il sera fort, plus le combat avec votre héros aura d’intérêt et plus l’histoire sera interréssante.
Un personnage dans un roman comme dans la vie réelle à plusieurs dimensions.
Les 3 dimensions d’un personnage
tous les personnages, même le pire de tous, se voit comme le héros de son histoire. Il est confronté à ses paradoxes, c’est sa dimension personnelle, il doit faire face à une vie professionnelle et il a un objectif à atteindre qui lui confère une troisième dimension qui va l’amener en fonction de sa nature à appliquer une méthode et élaborer une stratégie pour y parvenir. C’est pourquoi savoir ce qui fait fonctionner votre personnage est important.
finalement parvenu à mettre ce texte en ligne le 8/02/18
cordialement Camille

les grands moteurs

Qu’est-ce qui vous fait avancer ? Vous êtes vous déjà posé la question, beaucoup de personnes avancent dans la vie sans avoir jamais cherché à savoir et à comprendre ce qui les motivait. Aussi n’ayant pas compris ce qui était important pour eux ils se lancent parfois sur des fausses pistes avec de faux objectifs qui ne leur apportent pas les satisfactions qu’ils souhaitent.
Les grands moteurs des hommes sont : l’argent, la notoriété, le sexe, l’honneur. On retrouve au moins une de ces motivations dans tous les livres. Une ambition entraine un objectif qui met en oeuvre une stratégie. Si vous vous trompez dans le choix de ce qui est important pour vous, vous passerez à côté de votre réalisation et de votre épanouissement personnel. Ce thème peut d’ailleurs faire l’objet d’un roman…
cordialement Camille

votre histoire en une page

reprenez chaque phrase de votre résumé d’un paragraphe de 5 phrases, et développez chaque phrase en un paragraphe.

Résumé de l’histoire en 1 paragraphe de 5 phrases
1- expliquez la situation et présenter les personnages
        2- expliquez le premier quart de votre livre jusqu’au premier désastre où le héros rentre dans l’histoire
3- expliquez le second quart du livre jusqu’au second désastre où le héros change sa façon d’agir
4- expliquez le troisième quart du livre jusqu’au troisième désastre qui oblige le héros à entrer dans la fin de l’histoire
5- expliquez le quatrième quart du livre lorsque le héros a sa confrontation finale et gagne ou perd ou les deux
Focalisez-vous sur les désastres et les décisions qui s’ensuivent

importance des personnages

Rien n’est plus important que les personnages
Faire une liste des personnages, leur donner un rôle et un nom
qui est le personnage principal ?
qui sont les autres personnages principaux ? que veulent-ils lorsque l’histoire commence de concret et de spécifique
qui est le méchant ?

Caractéristiques d’un objectif :
simple
concret
important
atteignable
difficile

La valeur conduit à une ambition qui conduit à un but

Ecrivez pour chacun de vos 4 personnages principaux :
nom
role
but
ambition
valeurs (2 ou plus)
un résumé d’une phrase
un résumé d’un paragraphe
La plupart des gens ont plusieurs choses qui ont de la valeur pour eux, et ces choses peuvent rentrer en conflit.
Lorsqu’une personne à des valeurs qui rentrent en conflit cela conduit à un conflit interne et la personne devient imprévisible.
vous devez comprendre l’histoire personnelle de chacun de vos personnages dans votre histoire, vous devez savoir ce qui les pousse, ce qu’ils veulent dans la vie et comment ils planifient pour l’obtenir.
cordialement Camille

Le récit de voyage

Les récits de voyage sont aussi anciens que la littérature. Déjà dans l’antiquité grecque Hérodote nous a apporté des témoignages qui nous permettent d’en savoir plus sur cette époque.
Les archéologues actuels qui veulent retrouver une cité perdue lisent ces textes de voyage…
Aujourd’hui le développement du film et de la photo numérique apportent un plus au récit de voyage.
Le récit de voyage doit aujourd’hui sortir des sentiers battus, il doit être personnel et vécu si l’on ne veut pas qu’il soit ennuyeux. Il faut décrire le pays, les monuments, la population, les villes, les sites, les coutumes… Il faut parler du pays et pas de soi se concentrer sur la vision externe: les sites, les monuments, les gens… Il faut apporter un complément en décrivant les atmosphères, les contacts avec les gens, les coutumes, les spectacles, les bruits, les odeurs les saveurs…
Le clair-obscur d’une ruelle, l’explosion de couleur d’un souk de teinturiers, l’odeur des épices… C’est parce qu’il est un être singulier affronté à une civilisation nouvelle que le voyageur-écrivain peut apporter un témoignage.
Il faut écrire par scènes, pour arracher un évènement à l’oubli et le faire revivre « au présent » devant les lecteurs. Le vrai visage de la vie n’existe que dans le présent. Une scène se déroule devant nous ici et maintenant. Il convient de rassembler ses souvenirs pour les rendre vivants. Une bonne scène est axée sur une péripétie, une découverte ou une révélation, un désastre ou un bonheur intense. À cela s’ajoute la surprise quand un élément imprévu survient et le suspense lorsque le but étant fixé le personnage ne sait pas s’il pourra l’atteindre à cause des obstacles qui s’accumulent sur sa route.
Entre ces éléments dramatiques un résumé dit de la voix du narrateur qui constitue un lien entre les scènes et donne au récit son unité et sa continuité
cordialement Camille

l’obstacle

Tous les obstacles dans un roman entrainent des réactions de la part de l’antagoniste, mais, ces réactions elles mêmes obligent le héros à réfléchir et à se poser des questions. Les catastrophes dans un roman jouent le rôle du psychanalyste en obligeant le héros à aller plus loin dans sa réflexion et à le contraindre à prendre une décision qu’il n’aurait pas pu prendre si l’obstacle ne s’était pas présenté. Le protagoniste ne progresse que dans la difficulté et la douleur, comme chacun de nous dans la vie réelle. Le roman est à l’image de la vie, notre imagination ne fait que reproduire des circonstances de la réalité.
cordialement Camille