une belle image

Quand un pouvoir veut se créer une belle image, il n’hésite pas à utiliser directement ou indirectement par des soutiens financiers occultes et autres procédés qui ont fait leurs preuves depuis la nuit des temps, des journalistes et autres interlocuteurs aux ordres.
C’est sans doute pourquoi devant les pratiques de plus en plus fréquentes de ces manipulations, les médias perdent en crédibilité.
Mais, comme le marketing et le pouvoir de l’argent fonctionnent bien, les messages passent. Leur martèlement permanent et récurrent vient altérer une démocratie déjà bien malade.
Les messages s’insinuent lentement dans l’esprit des gens qui finissent par y croire surtout si l’on a pris soin d’exercer des pressions sur les leaders d’opinions qui voudraient exposer une autre réalité pour qu’ils se taisent.
Ce sont les premiers pas vers une vérité unique, sans controverse possible, qui ouvre la voix à tous les excès et à tous les abus qui sont susceptibles de conduire un pays vers une démocratie qui ressemble alors à une dictature.
cordialement Camille

Publicités

carnage écologique

Le 14 Août 2017 à 10h du matin je roulais en voiture sur le quai Alphonse Le Gallo à Boulogne dans les hauts de seine, et, j’arrivais à la hauteur du pont de sèvres. Je voulais poursuivre mon chemin sur les quais qui longent la seine et conduisent à Paris, mais il étaient fermés. Je poursuivais mon chemin en traversant la ville de Boulogne par l’intérieur.
Ces travaux étaient incroyables et perturbaient le maigre trafic de ce mois d’Août.
Arrivé à destination je me renseignais, que faisait-on sur cet axe que j’empruntais chaque jour en dehors des vacances pour me rendre au coeur de Paris ?
C’est ainsi que j’apprenais que la municipalité de Boulogne coupait sur ce tronçon les arbres qui bordaient la seine.
J’étais indigné, ces arbres le long de la seine, face à l’ile Seguin, où se tenaient les usines Renault avaient survécus aux bombardements de la seconde guerre mondiale et apportaient un peu de nature et d’humanité dans la ville.
Pouvais-je rester indifférent et ne pas exprimer mon sentiment et mon désaccord devant un tel carnage écologique ?
Je décidais que non et apportais un témoignage d’indignation en écrivant ces quelques lignes.
cordialement Camille saintonge

i have a dream

C’est le 28 août 1963, que le pasteur Martin Luther King devant le Memorial Lincoln à Washington, s’adresse à 250.000 personnes, dont 80% de Noirs, mobilisées à travers tout les Etats unis pour une Marche vers Washington.
Ce discours a marqué son époque et acquis une certaine célébrité par ces mots : « I have a dream that one day little black boys and black girls will be able to join hands with little white boys and white girls as sisters and brothers… » (Je fais un rêve qu’un jour, les petits enfants noirs et les petits enfants blancs joindront leurs mains comme frères et soeurs…).

Tout le monde sait

Une distraction d’été à compléter, en voiture, sur la plage, à la piscine ou ailleurs

Tout le monde sait que les pauvres deviennent toujours plus pauvre
Tout le monde sait que les riches deviennent toujours plus riches
Tout le monde sait que la joie attire le bonheur
Tout le monde sait que nous sommes fait de nos pensées
Tout le monde sait que la persévérance conduit au succès
Tout le monde sait que nos rêves se réalisent
Tout le monde sait …
Tout le monde sait qu’après la nuit vient le jour
Tout le monde sait que le printemps précède l’été
Tout le monde sait que la terre est ronde
Tout le monde sait que dans un conflit il n’y a que des perdants
Tout le monde sait qu’une catastrophe n’arrive jamais seule
Tout le monde sait qu’après une catastrophe il faut réagir
Tout le monde sait qu’il faut toujours se poser des questions
Tout le monde sait qu’une question entraine une réponse
Tout le monde sait qu’il faut prendre des décisions
Tout le monde sait que ce que l’on voit entraine une réaction
Tout le monde sait qu’on apprend en écoutant
Tout le monde sait que la jeunesse est un état d’esprit
Tout le monde sait que vieillir n’est pas un cadeau
Tout le monde sait que vivre c’est apprendre à mourir
Tout le monde sait que la religion est l’opium des peuples
Tout le monde sait que ne pas avoir de religion c’est déjà en avoir une
Tout le monde sait que la musique adoucit les moeurs
Tout le monde sait que l’on ne sait pas ce que l’on ne sait pas
Tout le monde sait que la mémoire est faites pour oublier
Tout le monde sait que les grandes douleurs sont muettes
Tout le monde sait …
cordialement Camille

panne

Ce qui me frappe dans les récits de mer, c’est qu’ils ne font en général pas état des difficultés rencontrées. C’est pourtant la caractéristique principale de la vie sur un voilier en mer, même sur un bateau parfaitement entretenu.
Tout tombe toujours en panne bien entendu au plus mauvais moment. La mer, le vent, le soleil, bouffent tout, aussi bien l’électronique que les voiles ou les divers instruments de navigation ainsi que ceux qui facilitent le confort à bord.
La véritable catastrophe que l’on trouve dans les récits c’est le pilote automatique qui tombe en panne et qui oblige le navigateur à barrer.
C’est fatigant mais ce n’est rien souvent à côté d’un moteur diésel victime dans les eaux chaudes d’une bactérie qui bouche les tuyauteries…
Le marin passionné hésite à parler de ses misères, et, de sa vie à bord, la caisse à outils à la main peut-être de peur de décourager le plaisancier en devenir.
Je crois qu’il ne faut pas occulter ces nombreux problèmes. La plaisance n’est pas toujours de tout repos et les voisines topless dans la marina, et les équipières délurées, n’éclipsent en rien le tournevis et le cambouis.
cordialement Camille

vacances d’été

Ce mois de Juillet s’est-il bien passé? oui, sans doute puisque ce sont les vacances. On ne peut que lui reprocher d’être terminé pour ceux qui ont pris leurs vacances en Juillet. Pour les autres tous les espoirs sont permis puisqu’il reste encore tout le mois d’août. Quant à ceux qui font mi juillet mi août ils sont en plein dedans. Mais quoiqu’il en soit cette période est vraiment la charnière entre deux époques et représente beaucoup plus la fin d’un cycle que le 31 décembre.
Pour moi, la nouvelle année commence après le retour des vacances d’été, on passe d’une période de loisirs à une nouvelle période de travail, d’ailleurs on parle de rentrée et il faudra attendre une année pour retrouver les beaux jours. La fin de l’été c’est vraiment la fin de l’année.
cordialement Camille

un regret

Il y a 15 jours ils sont venu arrêter le boucher, il n’avait rien fait de particulier. C’était une histoire qui ne me concernait pas, je n’ai pas bougé. La semaine dernière c’est le boulanger qu’ils ont arrêté, il n’était coupable de rien du tout, cela ne me regardait pas, je ne m’en suis pas mêlé. Aujourd’hui je suis le dernier commerçant de la rue et ils sont devant ma boutique pour venir m’arrêter. Je n’ai rien fait pourtant, je n’ai rien à me reprocher, mais, je crains que ce ne soit pas suffisant pour les dissuader de m’emmener. Je suis triste, car il n’y a plus personne dans la rue pour me défendre.
cordialement Camille