conscience et morale

Adolf Eichman, était un homme consciencieux et zélé, un monsieur banal, qui faisait ce pourquoi on le payait. Pourtant des centaines de milliers de victimes innocentes sont mortes à cause de ce bureaucrate qui avait franchi les échelons hiérarchiques grâce à son zèle et renoncé à faire usage de sa conscience et de son libre-arbitre.
Le romancier que je suis s’est demandé : Et si le peuple de France, las de toujours payer pour que les riches le deviennent encore plus, se mettait à lutter contre le racket de l’état, empêchait les horodateurs et les flash de circulation de fonctionner, s’attaquait aux perceptions, aux huissiers… que se passerait-il ?
Quel pourcentage « d’Adolf Eichman » y a t’il dans la police, la magistrature, la gendarmerie… de personnes prêtes à faire ce que leur tâche implique même si c’est ni moral ni juste ?
Quelle chance aurait une telle brigade citoyenne de réussir à faire évoluer un gouvernement pour qu’il se consacre, vraiment, à améliorer la situation des plus démunis ?
Cordialement Camille

Publicités

Le plus beau rêve

Le plus beau rêve, c’est celui que l’on est en train de faire. Le moment ou l’on a déjà un objectif, mais, on ne sait pas encore comment on va s’y prendre pour l’atteindre.
On cherche à évaluer les obstacles, tout ce qui est ou qui se dressera sur notre route pour nous empêcher d’atteindre notre but. On a beau savoir que dans le meilleur plan il y a des anicroches, on peaufine, on fait un plan B puis un plan C. Quand on est enfin prêt à se lancer, on y croit, c’est merveilleux.
Lorsque enfin on abandonne notre zone de confort pour rentrer dans cette aventure virtuelle, on ressent un petit pincement au coeur parce que l’on réalise que dans tous les rêves, la meilleure part est celle de la construction du rêve, quand notre imagination nous projette dans le rêve et nous fait visualiser un tableau du bonheur qui sera le notre en le réalisant.
Dans un roman, il en va de même pour le protagoniste de l’histoire qui découvre à la fin de l’histoire que les épreuves qu’il vient d’affronter l’ont fait changer et que peut-être l’objectif qu’il voulait atteindre n’était pas ce qui lui tenait le plus à coeur, et n’était pas ce dont il avait besoin pour être heureux…
Cordialement Camille

objectif et besoin

Le besoin de votre personnage principal est différent de son objectif. Son but c’est ce qu’il croit vouloir pour vivre heureux.
Il peut penser que si il change son sac et ses clubs de golf tout ira bien, que en courant les soirées il va rompre sa solitude etc. Mais en réalité est-ce bien cela qu’il veut ? Sa stratégie ne le fait-elle pas poursuivre un but qui le rend esclave de son erreur sur lui même ?
Il doit plonger profondément au fond de son âme pour trouver ce qui correspond à son besoin. C’est cela, comme pour chacun de nous dans la vie réelle qu’il veut réellement, pour ne pas passer à côté de sa vie.
En un mot cesser de se tromper sur lui même. Car la réalité est la seule possibilité pour trouver la satisfaction, l’épanouissement et le bonheur. Sans cela tous ses efforts seront vains et, il va courir à l’échec. C’est le cas dans les histoires qui se terminent mal. Le héros n’a pas trouvé ce qu’il voulait réellement ou le découvre trop tard…
cordialement Camille

les grands moteurs

Qu’est-ce qui vous fait avancer ? Vous êtes vous déjà posé la question, beaucoup de personnes avancent dans la vie sans avoir jamais cherché à savoir et à comprendre ce qui les motivait. Aussi n’ayant pas compris ce qui était important pour eux ils se lancent parfois sur des fausses pistes avec de faux objectifs qui ne leur apportent pas les satisfactions qu’ils souhaitent.
Les grands moteurs des hommes sont : l’argent, la notoriété, le sexe, l’honneur. On retrouve au moins une de ces motivations dans tous les livres. Une ambition entraine un objectif qui met en oeuvre une stratégie. Si vous vous trompez dans le choix de ce qui est important pour vous, vous passerez à côté de votre réalisation et de votre épanouissement personnel. Ce thème peut d’ailleurs faire l’objet d’un roman…
cordialement Camille

Victoire

Lorsque rien ne va plus, que votre moral est au plus bas, que les circonstances et les événements paraissent s’acharner contre vous, Il est temps de reprendre confiance en vous pour mieux lutter et vaincre les obstacles qui se dressent devant vous.
Le moyen le plus simple parce qu’il ne dépend que de vous et de vous seul, c’est d’obtenir une victoire sur vous-même, comme par exemple perdre du poids, perdre ces kilos que vous n’avez jamais voulu affronter, le premier kilo perdu sera une trompette de victoire qui vous redonnera confiance en vous. Vous pouvez également si vous fumez décider de vous arrêter de fumer etc. Toutes ces victoires sur vous mêmes sont des outils efficaces et immédiatement utilisables pour retrouver votre confiance en vous.

cordialement Camille

le nomade

Certains rêvent de partir, en bateau ou en camping-car ou autrement. Cependant ils oublient souvent que se déplacer d’un point à un autre peut-être très agréable, mais, car il y a un mais, cela est aussi très frustrant, car le plaisir de la découverte peut devenir lassant et fatiguant au bout d’un certain temps. Il faut faire des pauses et séjourner quelques part, de préférence dans un lieu où l’on se sent bien et y rester un peu, un mois, deux mois, trois mois, le temps de se faire quelques amis, de retrouver ses marques et d’être à nouveau prêt pour de nouvelles aventures. Ceux et celles qui sont parti et qui voyagent à l’année vous le diront, il faut avoir une base, un endroit pour se ressourcer, se retrouver. C’est indispensable pour conserver sa capacité d’émerveillement, son plaisir de la découverte. Il y a des coûts et des avantages dans une vie nomade, mais il y en a aussi dans une vie sédentaire. Ils sont différents et nous avons besoin des deux situations. Il est important de pouvoir se fixer quelque part pour un temps. Pouvoir combiner les deux est idéal.
cordialement Camille

Projets

Un grand merci à vous toutes et à vous tous qui suivez ce blog dans sa cinquième année. Que 2018 vous apporte la paix, la serainité et tout le bonheur que vous pouvez désirer pour vous et tous ceux et toutes celles qui vous sont proches. Mes amitiés et ma reconnaissance pour votre fidélité. Bonne année 2018 « Camille »
Le début de l’année, c’est le moment des grandes décisions, de tous ces projets que l’on fait et qui commencent par : cette année, je veux perdre du poids, m’arrêter de fumer, changer de voiture, visiter la nouvelle zélande, me marier, faire du parachute, faire du théâtre, prendre trois mois de vacances, apprendre la musique… et toutes ces envies qui nous prennent au passage de la nouvelle année pour être meilleur, pour changer. C’est aussi l’heure des bilans, combien parmi les projets que j’avais l’an passé en ai-je réalisé ? Essayons de faire mieux cette année et de réaliser la plupart de nos projets.
Cordialement Camille