on marche sur la tête

91906 – 9/195
Tout à fait par hasard je regardais les informations à la télévision le vendredi 31 mai à l’heure du déjeuner. Je tiens à préciser le côté inhabituel, car, je ne sais sur quelle chaine cela se déroulait, ni sur ce qui avait précédé cette information, ni, ce qui suivait. C’était un espace temps capturé le temps le temps d’attendre le véhicule qui devait m’amener à un rendez-vous qui avait pris du retard dans la circulation.
On y parlait d’une dame qui facturait 250€ la demi journée pour apprendre à ses clients à ranger et à gagner de l’espace dans leurs placards et leurs tiroirs…
Quelle était donc cette méthode extraordinaire qui mobilisait la télévision pendant mon temps d’écoute qui n’a pas duré plus de quinze minutes, mais quant même!
J’apprenais que pour gagner de la place dans ses placards, la première chose à faire était de se séparer des vêtements et autres choses que l’on utilisait pas ou rarement et de les tasser dans des sacs poubelle.
Cette formule ne m’incita pas à crier au génie, mais, je trouvais cela logique et pertinent, c’était raisonnable et, puisque je n’avais rien d’autre à faire pour occuper mon attente, je continuais à écouter et à regarder.
Les placards vidés au préalable de leur contenu par le passage aux sacs poubelle se retrouvaient avec beaucoup de place disponible. Par la force des choses ce qu’il restait à ranger dans les placards et les tiroirs avait vraiment diminué tandis que la place dans les rangements avait beaucoup augmenté sans que j’apprenne ce qu’il advenait des sacs poubelle.
La méthode se poursuivait par un pliage des vêtements et autres qui allaient dans les tiroirs tandis que les autres habits rescapés rejoignaient un cintre dans les placards.
On découvrait en image que de très nombreux porte-manteaux avaient été libérés après cette opération.
C’est à peu près tout ce que j’apprenais sur cette méthode, mais une information suivait qui m’a laissé un peu surpris, cette dame avait écrit sur le sujet un livre qui s’était vendu à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde et la dame était sollicitée pour faire des conférences dans divers pays sur la planète.
Ah! marketing à l’américaine tu n’arrêtes pas de me surprendre.
Cordialement Camille Saintonge

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.