la peur

Il y a de nombreuses années déjà, au cours d’un séjour au Liban pour des raisons professionnelles, c’était la guerre, il y avait des snipers, des bombes, des voitures piégées et autres douceurs. Ce qui m’avait étonné c’était les réactions et les pensées des habitants plongés dans cet univers violent.
Ils étaient capables de reconnaitre au bruit avant l’impact si cela allait tomber sur eux ou plus loin. Lorsque je dis plus loin cela veut dire à peine plus loin, peut-être à 200 mètres seulement de l’endroit où ils se trouvaient, au delà de cette distance cela n’inquiétait plus personne cela tombait ailleurs et ils vous disaient « oh c’est loin! » c’est pas pour nous. La vie continuait comme si de rien n’était, les jeunes sortaient au restaurant et en boite le soir sans que leurs parents ne s’inquiétent plus que des parents parisiens. Ils s’étaient habitués à vivre avec ces menaces qui demandaient des mesures particulières comme de dormir loin des fenêtres ou à festoyer dans les parkings… Mais ils n’avaient plus peur, ils étaient prudents c’était tout. Leur calme et leur détachement impressionnait le visiteur que j’étais et me rassurait, et sans doute par un phénomène d’osmose, je n’avais plus peur moi-même…
La peur est un moteur de manipulation efficace, mais, la nature humaine s’adapte vite et il arrive qu’elle se retourne contre ceux qui en abusent.
cordialement Camille

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.