documentation

Je viens de découvrir José António Afonso Rodrigues dos Santos, né le 1er avril 1964 à Beira au Mozambique. C’est un journaliste et écrivain portugais, il est titulaire d’un doctorat en sciences de la communication avec une thèse portant sur les reportages de guerre.
Je viens de lire trois de ses romans. Leurs caractéristiques : une intrigue simple. Je les ai noté 3 étoiles sur cinq à cause de la documentation si dense, que, elle représente la plus grande partie de chaque livre. C’est un travail considérable qu’il a fallu que l’auteur fasse rien qu’en lecture. Je me suis demandé si un auteur comme Jules Verne ne procédait pas de la même façon à son époque pour faire découvrir à son lecteur les dernières découvertes.
cordialement Camille

Publicités

semaine du 25 juin au premier juillet

Une adaptation des oeuvres de Stephen King qui s’annonce mystérieuse, Castle Rock c’est le nom de cette série, sera t’elle la plus intrigante de cet été? À la différence d’autres nombreuses adaptations des œuvres de Stephen King, cette série ne prend pas un ouvrage en particulier mais mêle les histoires dans la ville de Castle Rock, récurrente dans l’oeuvre de l’écrivain. Une série qui ravira les amateurs de cet écrivain « d’instinct » qui commence à écrire ses romans sans savoir comment ils vont se terminer. Ceci à la différence d’auteurs comme Ludlum qui lui écrit des scénarios d’une centaine de pages avant d’écrire la première ligne de son récit.
cordialement Camille

été

Belle journée, pour ce premier jour de l’été pour apprécier la vie sous toutes ses formes. Il est temps de vous préparer pour vivre de belles vacances si vous partez en Juillet, plus que une semaine. Vous allez sans doute changer vos habitudes, peut-être vivre des amours éphémères qui ne durent que le temps des vacances ou vous détendre en famille, vous reposer. Profitez de cette période où la vie se ralentit même pour ceux et celles qui restent au travail et faites le point, préparez la rentée. Oubliez les grèves et autres manifestations de mécontentement dont les médias ne parlent pas. Puisque tout cela ne fait pas partie de l’agenda du pouvoir pourquoi cela ferait-il partie du votre?
C’est la vraie fin de l’année, car, tout s’arrête en France pendant ces deux mois, on ne peut plus joindre personne, tout ou presque est reporté au retour des vacances…
cordialement Camille

le traumatisme émotionnel

Le traumatisme émotionnel est terrible à expérimenter, mais, le traumatisme lui-même n’est pas toujours le pire. . . c’est ce qui se cache à l’intérieur d’une souffrance : le défaut fatal (également connu sous le nom de fausse croyance).
le personnage essaye de comprendre ou de rationaliser son expérience douloureuse, seulement il en tire à tort la conclusion que cette faute se trouve en lui. Cela peut sembler mélodramatique, mais cette situation n’est pas unique à la fiction; C’est un reflet familier de la façon dont les gens traitent les événements douloureux dans la vie réelle. Quand quelque chose de mal arrive, quelque chose que nous ne comprenons pas, cela fait partie de la nature humaine d’essayer de donner un sens à cela.
Parce que le défaut fatal est lié à des croyances négatives (que le personnage est indigne, incompétent, naïf, défectueux, ou manque de valeur), cela ouvre un chemin de destruction dans son sillage. Le défaut fatal affecte le niveau d’estime de soi et la façon dont le personnage voit à la fois le monde et lui-même. Cela l’oblige à se retenir, et lui rend la vie difficile pour s’aimer et s’estimer, pour faire confiance ou pour vivre sa vie sans réserve.

Né de l’insécurité et de la peur, le défaut fatal est une force destructrice, et jusqu’à ce qu’il puisse être inversé, il continuera d’entraver le bonheur, l’épanouissement et la croissance intérieure du personnage. Ce défaut fatal sera souvent en conflit avec les efforts d’un protagoniste pour atteindre son but, car au fond de lui, il peut se sentir indigne de réussir. Ce n’est que lorsqu’il est capable de briser cette fausse croyance qu’il sentira vraiment qu’il mérite le but qu’il cherche à atteindre.
La fausse croyance qu’un personnage croit est essentielle à son changement parce qu’elle lui dicte ce qu’il doit apprendre pour parvenir à une vision équilibrée et saine de lui-même et du monde. Quand un personnage change la manière dont il se voit lui-même, il acquiert de nouvelles idées. Cela encourage non seulement son évolution personnelle, mais peut également souligner le thème de votre histoire.
Pour découvrir ce qui est le plus important pour votre personnage dans l’histoire, examinez l’événement passé qui l’a blessé. Y avait-il quelqu’un ou quelque chose que votre personnage essayait de protéger pendant cette période terrible? Qu’a-t-il perdu qui le traumatisait si profondément? Qu’est-ce qu’il sacrifie qui le laisse maintenant insatisfait?
cordialement Camille

Nom et prénom

Choisissez des noms réalistes.
Évitez les noms qui commencent par la même lettre dans la même histoire. Après avoir lu la présentation d’un personnage, la plupart des lecteurs arrêtent de lire son nom et reconnaissent simplement le personnage par la forme des lettres de son nom, alors que, leurs yeux parcourent la page. Si deux personnages partagent des noms commençant par la même lettre – et en particulier si les noms sont similaires en taille et en forme – les lecteurs peuvent facilement les lire et les confondre.
Dans le même ordre d’idée, choisissez des noms historiquement et géographiquement appropriés. Si vous avez choisi un prénom neutre dont le genre peut être masculin ou feminin, tel que Claude ou Camille ou tout autre, assurez-vous d’informer immédiatement le lecteur du sexe de votre personnage. Ne commencez pas votre histoire avec un personnage nommé Claude, pour révéler à votre lecteur deux paragraphes plus bas que cette personne est un homme ou une femme.
cordialement Camille

approcher ou s’éloigner

L’instinct d’un personnage lui dicte de s’approcher ou de s’éloigner pour assurer sa survie dans une situation donnée. Mais sa conscience plus ou moins développée lui permet de planifier et pour cela de se poser des questions qui vont le guider pour établir des choix, des actions à accomplir, des comportements.
Je veux aller de Paris à Nice mais je n’ai pas de voiture. Comment vais-je résoudre ce problème. est-ce que je vais y aller à pied ou en vélo, non, c’est trop loin. En voiture ce serait pratique, mais, je n’ai pas de voiture, je peux en louer une, mais… en train, ils sont en grève, trop aléatoire. En avion, ce serait bien mais mon vol sera t’il assuré, et, il faut se présenter à l’aéroport tellement à l’avance que je vais perdre beaucoup de temps sans certitude d’arriver à destination… Il faut pourtant que je me rende à Nice… On s’aperçoit avec cet exemple qu’il est important de transcrire les réflexions des personnages pour mieux les comprendre, pour les rendre plus humains. Les choix qu’ils font éclairent leurs personnalités et les rapprochent des lecteurs. Cela permet également de dresser des obstacles naturels pour les empêcher d’atteindre leur objectif. Ici le personnage pourrait louer un véhicule, mais on vient de lui dérober son portefeuille avec sa carte de crédit et son permis de conduire…
Cordialement Camille

les priorités

L’évolution du personnage passe par un changement dans ses priorités. À un moment de l’intrigue il prend conscience des causes et des raisons qui l’empêchent d’atteindre son but. Ce peut être parce qu’il s’aperçoit qu’il s’est trompé sur ce qu’il voulait vraiment, ou bien parce que ses méthodes ou sa morale pour atteindre son but ne sont pas adaptées à la situation.
Ne créez pas un problème à votre personnage principal qui n’a rien à voir avec votre histoire dans son ensemble afin de ne pas séparer le personnage de l’intrigue. Car, vous allez vous creuser la cervelle, pour en arriver à la conclusion que vous n’avez pas suffisamment creusé votre personnage. L’évolution de votre personnage est liée à l’erreur qu’il commet sur ses véritables besoins. Que sa vie soit horrible ou fantastique, le mal est profondément enfoui et il faut creuser sous la surface du personnage pour dénicher cette méprise qui l’empêche d’ateindre son but réel.
cordialement Camille