Apéro

L’apéro, une grande activité après la plage, rendez-vous des copains pour décider dans quel restaurant on va aller diner et ce qu’on fera après. On est tassé autour de quelques tables, assis comme on peut.

C’est le moment où personne n’est d’accord, il y a celui qui veut manger une pizza, celui qui préfère un resto un peu plus chic, celui qui veut éviter les gargotes à touristes, celui qui se fout de ce qu’il y a dans son assiette mais qui veut une terrasse confortable…

Ça parle fort, les arguments fusent, c’est à qui s’imposera dans une discussion qui n’en est pas une, De toute les façons personne n’a envie d’être d’accord.

Je redoute toujours le gars sociable qui me demande :
– Et toi où veux tu aller ?
– Je répond invariablement, ça m’est égal, où vous voulez quand vous aurez décidé. Parce que invariablement ça se termine par un des petits restos où l’on va tout le temps et où chacun peut manger ce qu’il veut.

Je regarde celui qui veut convaincre, celle qui, parce qu’elle a enlevé son haut de maillot de bain a un sein qui veut faire le mur, l’autre qui s’occupe de ses ongles, celui qui fait un commentaire sur toute les femmes qui passent, celui qui parle menu…

J’attend avec patience que chacun ait exprimé son besoin d’importance à sa manière et je profite d’un autre apéro peinard, le temps que les palabres soient finies et que tout le monde ait faim.

Quant on est nombreux et que les estomacs commencent à se manifester chacun commence à s’imaginer debout dans une queue d’enfer d’une heure pour attendre une table. Ça calme les esprits.

Le vrai problème alors, c’est de trouver un resto où il y ait suffisamment de place pour accueillir tout notre groupe, et suivant l’heure il y a rarement le choix, on peut hésiter et faire les pieds au mur, ça n’y change rien.

Quand le cirque se termine, je regarde ma montre et suivant l’heure, je propose histoire de participer les deux ou trois restos dans les environs où l’on pourra trouver des tables pour manger tous ensemble sans attendre trop longtemps.

Régulièrement je m’entend dire : c’est toujours toi qui décide… Je rigole modeste, sans faire de commentaires.
cordialement Camille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s