plage

Enfin la mer. C’est reposant de profiter de la plage et de le mer. On est allongé confortable dans nos chaises longues au bord de l’eau. C’est sympa les vacances. Passe une jolie fille.

– Quel beau cul !
– Non mais, tu crois pas que tu exagères ?
– Excuses moi, je pensais tout haut et je ne voulais pas te blesser, tu as un beau cul toi aussi, il est même plus beau que le sien, mais le tien je le connais.
– Dispenses toi de penser tout haut c’est désobligeant
– Bon bon, je disais ça parce que je voyais cette gonzesse qui était devant moi avec son bout de ficelle dans le cul et que je ne voyais pas son maillot, et que je pensais qu’il fallait lui écarter les fesses pour le voir alors ça m’a échappé.

– Tu n’est pas obligé d’en rajouter
– Je te dis ce que je vois ça n’a rien de désobligeant, j’ai juste exprimé un morceau de ma pensée justement pour ne pas être désobligeant. Je ne dis plus rien.

– Ce sera mieux pour tout le monde, tu ferais mieux de lire ton bouquin ça t’occupera au lieu de mater tout ce qui passe.
Il prend son livre et l’ouvre pour commencer à lire quand passe une fille à la poitrine impressionnante.
– Tu vas pas maintenant me parler des nichons de cette grue qui passe
– Je l’aurais même pas vue si tu ne m’en parlais pas, j’hésitais entre lire et aller me baigner. Je crois que je vais aller nager.
– C’est une bonne idée ça va te rafraichir et te calmer un peu.
cordialement Camille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s