Le temps qui passe

Après les costumes, la veste parce qu’il n’a pas su galvaniser l’énergie et les espoirs du peuple en lui parlant une langue qu’il pouvait comprendre et en faisant au peuple les promesses que celui-ci attendait. Il affirmait sa foi en la victoire, mais sans avoir une histoire pour convaincre. Il faisait miroiter une France plus belle avec lui, mais, « Les affaires » qu’il trainait sans avoir su les mettre en sourdine permettaient de mettre ses capacités en doute. Etait il un mythomane coupé de la réalité que sa propension à accuser et à démoniser les autres de ses tourments affaiblissait ?

Je ne crois pas qu’il existe une diabolisation utile, car, le fait de présenter un individu ou un groupe comme voué au mal se retourne contre son auteur si elle n’est pas soutenue par une rumeur de vaste ampleur qui peut faire défaut. Les soutiens ne sont souvent qu’apparents et si le personnage est trop motivés par une ambition personnelle soutenue par une certaine immoralité il peut certainement choquer et la situation se retourner contre lui.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s