le complot

Les médias ne bruissaient plus que de cette révélation. L’entourage du candidat bien qu’ils fissent tous mine de l’aduler étaient tous partagés, selon qu’ils pensaient bon de lier leur fortune à celle du candidat ou à un de ses adversaires. Les luttes feutrées qui les opposaient étaient d’autant plus âpres, que ce candidat, qui voulait faire paraitre qu’il était le seul à trancher, avait toujours abandonné à son entourage le soin des plus graves affaires.
On intrigue autour de tous les candidats à une magistrature d’un certain niveau. Mais, on ne conspire, on ne complote qu’autour des candidats faibles, et ou de ceux qu’un vice affaiblit. Auprès des candidats faibles , il devient naturel aux honnêtes gens eux-mêmes d’être comploteurs. Ce qui rend tous les développements possibles.
Ce genre d’intrigue dans un roman est porteuse d’une attention soutenue de la part du lecteur qui se demande : que va t’il se passer, va t’il y arriver ou échouer ?
cordialement Camille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s