mondialisation

Il y a quelques années de cela j’avais une résidence en côte d’ivoire. Mes obligations professionnelles m’obligeaient à y passer plusieurs mois par an. J’aimais le pays et mon travail qui me faisait beaucoup voyager dans toute l’Afrique de l’ouest. j’habitais une grande villa avec piscine où je pouvais recevoir et organiser des soirées agréables, j’allais à la pêche, à la chasse, je jouais au golf, au tennis, je faisais de grandes excursions dans les réserves, malgré la barre nous nous baignions régulièrement en mer… Puis après dix années je quittais définitivement Abidjan et l’Afrique. Je rentrais en Europe. Mais la France avait changé, j’avais le souvenir des petits bistrots où l’on déjeunait le midi, où il y avait toujours quelqu’un qui fêtait quelque chose, où tout le monde se connaissait, où le PDG côtoyait l’employée la plus modeste, où l’ambiance était chaleureuse où même la plus petite employée de bureau pouvait déjeuner le midi au restaurant, ou la vie était agréable pleine de joie de vivre.
À la place de tout cela, je retrouvais, des enseignes américaines qui remplaçaient les bistrots d’hier et où personne ne riait plus, une France où l’on allait plus au restaurant mais où l’on mangeait des sandwichs dans la rue, une France triste, obèse à force de manger des saloperies ou anorexique à force de ne plus rien pouvoir manger, une France qui n’avait même plus la force de rêver… Je ne reconnaissais plus mon pays. La mondialisation était passée par là.
cordialement Camille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s