Les échecs du héros

Le problème de votre héros doit être annoncé dés le début de votre roman. Son problème est la cause principale de ses échecs. Et la progression du personnage principal passe pas la résolution de son problème. C’est le paradoxe du héros, cette dualité qui existe en lui l’entraîne souvent à faire durant toute la moitié de la seconde partie de votre roman les mauvais choix.
À la fin de la première moitié de la seconde partie il prend conscience de son problème, mais il ne le résoudra qu’à la fin du roman. Cela peut l’amener a abandonner son objectif au milieu du roman et à prendre une nouvelle direction. C’est ainsi que l’histoire est relancée.
Cordialement Camille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s