perdre du poids

Il y a un peu plus de une année en janvier 2016, je décidais de perdre 10kg en dix mois sans faire de régime. Ce n’était pas considérable, mais, cela correspondait à ce que je voulais obtenir pour me prouver que la méthode que je voulais appliquer était bonne.
L’objectif que je me fixais était plus que raisonnable, puisque un kilo par mois n’est pas quelque chose de traumatisant. Et, surtout c’est suffisamment faible et lent pour ne pas reprendre les kilos perdus au premier coup de fourchette.
Quelle était ma méthode ? Je vais vous le dire dans un instant, mais avant je veux préciser que je ne suis pas médecin ni diététicien, je dirai même que je n’ai aucune compétence dans le domaine. La seule chose qui m’intéresse c’est de perdre du poids sans faire de régime c’est à dire sans me priver, ni bouleverser mes habitudes alimentaires. (voir la suite sur amazon de camille saintonge « maigrir sans faire de régime »)
Camille Saintonge

Publicités

aventure en mer

J’avais envie d’écrire un article sur une aventure en mer, une traversée de l’atlantique, mais, cet article s’est avéré beaucoup plus long que je le prévoyais. J’aime que mes textes soient courts pour ne pas voler de temps à mes lectrices et lecteurs et j’avais encore beaucoup à écrire avant qu’il soit terminé. J’en faisais donc un petit résumé de la première étape qui était déjà d’un millier de signes, que je mettais en ligne dans mon blog. Puis, tout naturellement je poursuivais mon récit car je ne parvenais pas à m’arrêter. C’est ainsi que le récit terminé je décidais de tout réécrire et d’utiliser la trame de cette aventure marine pour en faire un roman que j’appelais : « cap à l’ouest ». Ce roman est maintenant en ligne sur Amazon kindle ( Asin
cordialement Camille

le parfum du diable

C’est en lisant un ouvrage sur les rapports entre PieXII et Hitler que l’idée du « parfum du diable » m’est venue. J’approfondissais le profil de PieXII et ma connaissance des rapports entre l’église et Hitler en lisant plusieurs ouvrages sur le vatican sous le troisième reich avant de passer à la fuite des SS en amérique latine.
L’idée initiale était là, et je prévoyais de coucher l’histoire sur le papier en trois mois, mais plus j’avançais dans l’écriture plus je devais faire de recherches. C’est une année plus tard que finalement je pouvais en terminer l’écriture et mettre « le parfum du diable » en ligne sur Amazon kindle (parfum du diable :
cordialement Camille

surprise

j’étais dans une petite ville de Normandie au bord de la mer où l’air sent l’iode et où les mouettes et les goélands poussent de petits cris qui vous réveillent le matin. Les goélands les plus hardis viennent parfois voler sur les tables des terrasses un peu de nourriture, mais ce sont les seules incivilités dont on entend parler. Ma voiture 205000 kilomètres au compteur mais toujours vaillante et sans reproche était stationnée le long d’un large trottoir dans une rue peu passante, les gens qui habitent dans cette rue sont en majorité des personnes d’un certain âge courtoises et agréables, il y a de la place partout dans cette rue et ceci toute l’année. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir mon rétroviseur côté trottoir arraché. J’avais vu la veille un camion stationné sur le trottoir, est il passé trop près de ma voiture en roulant sur le trottoir ? est-ce du vandalisme ? Le premier pas vers des incivilités ?
cordialement Camille

Les échecs du héros

Le problème de votre héros doit être annoncé dés le début de votre roman. Son problème est la cause principale de ses échecs. Et la progression du personnage principal passe pas la résolution de son problème. C’est le paradoxe du héros, cette dualité qui existe en lui l’entraîne souvent à faire durant toute la moitié de la seconde partie de votre roman les mauvais choix.
À la fin de la première moitié de la seconde partie il prend conscience de son problème, mais il ne le résoudra qu’à la fin du roman. Cela peut l’amener a abandonner son objectif au milieu du roman et à prendre une nouvelle direction. C’est ainsi que l’histoire est relancée.
Cordialement Camille

storytelling

Depuis qu’elle existe, l’humanité a su cultiver l’art de raconter des histoires. Mais depuis les années 1990, derrière les campagnes publicitaires, dans l’ombre des campagnes électorales victorieuses, de Bush à Sarkozy, se cachent les techniciens sophistiqués du storytelling pour mieux formater les esprits des consommateurs et des citoyens.

Les rouages de cette machine à raconter remplacent le raisonnement rationnel.

Le récit est comme la vie. Il s’est s’est imposé dans la sous-culture politique, dans le management ou La publicité.

La réalité est désormais enveloppée d’un filet narratif qui filtre les perceptions et stimule les émotions utiles. Ils plaque sur la réalité des récits artificiels.

Il ne raconte pas l’expérience passée, il trace les conduites et oriente les flux d’émotions. Il met en place des engrenages narratifs, sur lesquels les individus sont conduit à s’identifier à des modèles et à se conformer à des protocoles.

Cordialement Camille

Inconvénient

Les inconvénients des textes dictés, c’est que trop souvent l’on ne les relit pas avant de les mettre en ligne, ce qui, est regrettable car, lorsque par hasard l’on relit un de ces textes, on s’aperçoit qu’ils comportent des fautes en tout genre qui auraient pu être corrigées.
C’est ce que je viens de constater ce matin. J’aurai du alors corriger le texte pour en corriger les fautes, mais, je ne l’ai pas fait, car, si il est aisé de mettre en lignes ses textes, faire des corrections une fois qu’ils sont en ligne est un véritable parcours du combattant qui prend plus de temps que d’écrire un nouvel article.
Autant pour moi, je vais m’appliquer à l’avenir et relire avant d’envoyer en ligne en espérant ainsi éviter un maximum de bugs de la dictée et des mots qui s’écrivent après que l’on ait tapé les premières syllabes…
cordialement Camille