Le défaut

Il est possible que votre personnage principal ait étalé sa faiblesse au début de la scène d’ouverture. Si le lecteur ne connaît pas encore le point faible du héros, il est temps de le lui faire connaître.
La mise en place de son point faible va apporter un peu de tension à l’accroche que vous avez déjà mise en place pour le lecteur. Si le lecteur comprend que ce personnage a besoin d’un changement personnel, alors, le lecteur comprend que c’est un livre où Il va voir le personnages évoluer tout au long de l’histoire.
L’esprit humain est attiré comme par un aimant vers les histoires où il peut retrouver des modèles qui lui sont familiers. C’est pourquoi, l’ancien mythe du parcours du héros se poursuit dans toute l’histoire humaine. Et c’est aussi la raison pour laquelle Hollywood rabâche l’histoire des mêmes personnages depuis plus de 20 ans sur les écrans.
En affichant clairement des les premières scènes que votre personnage a besoin de grandir vous faites un clin d’œil au subconscient du lecteur, qui immédiatement pense « bon livre ».
Apportez à votre lecteur le confort de ce qui lui est familier, vous serez gagnant.
cordialement Camille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s