cap vert

Cap-Vert
Tout le monde connait Cesária Évora, la femme du port de Mindelo, devenue la « Diva aux pieds nus » et qui, de sa voix chaude, a révélé l’archipel. Au large des côtes sénégalaises, le Cap-Vert, indépendant depuis 1975, conserve l’empreinte très forte des traditions portugaises.
Au carrefour de l’Europe, de l’Afrique et de l’Amérique du Sud, on retrouve au Cap-Vert les influences mêlées des trois continents. Étape incontournable pour les navigateurs à la voile avant la traversée vers les Antilles ou le Brésil, chaque île est un voyage en soi, plages désertes, volcans, cités coloniales, vallées luxuriantes. Des charmes subtils qui séduiront tout les amateurs de farniente et les randonneurs ou les amoureux de la pêche et de la plongée.

Publicités

2 réflexions au sujet de « cap vert »

  1. J’adore Cesária Évora, j’ai eu la chance de la voir une fois en concert dans les arènes romaines de Nice lors du festival de jazz. Divin !

    • Bonjour Michusa
      désolé pour ce retard pour répondre, mais un souci avec mes yeux m’a privé de vue pendant plusieurs jours. Cela va maintenant un peu mieux sans être encore parfait.Il faut laisser le temps au temps.
      J’aurai personnellement gouté le plaisir de voir et d’entendre Césaria Evora en concert.J’aime particulièrement son répertoire.
      amitiés Camille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s