développer plusieurs histoires

Rien ne vous empêche de mener deux, voire trois histoires en parallèles. Ces récits peuvent bien entendu se dérouler simultanément et se rejoindre à un moment donné. Pour cela, ils doivent soit converger pour ne plus former qu’une seule histoire, soit se renvoyer l’un à l’autre en s’éclairant mutuellement. Dans tous les cas, les histoires doivent impérativement se justifier l’une par rapport à l’autre.

Les avantages de mener à bien plusieurs intrigues en parallèle sont multiples :
–une plus grande densité à votre roman.
–la possibilité de gérer les moments de tension et de suspense, en laissant par exemple votre protagoniste dans un conflit particulièrement difficile à résoudre, pour passer à l’intrigue secondaire.
-La mise en parallèle entre les deux intrigues de situation analogue, ou au contraire en opposition.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s