décallage

Nous sommes début Août lorsque j’écris ces lignes le temps est très chaud et ensoleillé. J’ignore quel temps il fera lorsque cet article passera le 30 septembre. Planifier ses textes offre la particularité de pouvoir assurer une présence continue mais, l’inconvénient c’est le décalage dans le temps qui ne permet pas toujours de coller avec les préoccupations du moment.
Besoin de soleil et d’évasion après une période de ciel gris et pluvieux, besoin de fraicheur lorsque le soleil tape et brule. Quant à l’actualité, comme je ne m’en préoccupe guère, cela ne me gène pas, et puis, les médias diffusent toujours ce qu’il y a de plus sordide alors il n’y a pas vraiment d’erreurs à commettre dans le domaine car, malheureusement il y a toujours au moins un désastre chaque semaine. Alors en ce 30 septembre remettons nous de la dernière catastrophe que les médias nous diffusent certainement en boucle selon leur habitude.
cordialement Camille

Publicités

Le vrai travail de l’écrivain

Le vrai travail de l’écrivain consiste essentiellement à mettre en place ses habitudes d’écriture. Combien de temps allez-vous consacrer chaque jour à l’écriture? À quel moment de la journée allez-vous écrire?…
À cela va s’ajouter le volume d’écriture. Combien de mots pouvez-vous écrire en trente minutes, en soixante minutes… De vos réponses va dépendre le temps nécessaire à l’écriture de votre roman.
Vous devez vous fixer des limites dans le temps pour écrire. Si vous vous fixez l’écriture d’une page A4 par exemple chaque jour, sans fixer de limites dans le temps, cette tâche vous prendra la journée peut-être car, nous avons tendance à remplir le temps qui passe. Il faut vous fixer une durée pour accomplir ce travail c’est le meilleur moyen pour écrire dans la durée, chaque jour, à des moments réguliers. Vous pourrez déterminer quand votre roman sera terminé et écrire par palier sans ordre obligatoire dans les chapitres en profitant de ce qui vous inspire.
Une fois la mise en place des passages obligatoires de votre roman, vous savez à quoi sert chaque scène, qui intervient, ce que veut le personnage principal de la scène, quel conflit porte la scène, quel obstacle il faut franchir…
cordialement Camille

Le personnage principal

Il est indispensable de bien connaître son personnage principal (et d’une manière générale tous les personnages), Jusque dans les moindres détails.
Il faut pour cela alors inventer une histoire personnelle, même si celle-ci n’apparaît pas directement dans votre roman.
Penser à votre personnage comme à un être humain. Il a forcément une histoire qui précède le moment où débute votre roman (À moins que votre roman débute à sa naissance).

Posez-vous ces questions : qu’elle à été l’enfance de mon personnage? Quelle a été son parcours professionnel? Quels sont ses rapports affectifs, amoureux et sexuel jusqu’alors? Quelles sont ses croyances? Quelle est sa culture, son origine? Quelles sont ses peurs et ses phobies

Interrogez vous également sur des aspects qui peuvent vous sembler secondaires : quels sont ses convictions politiques? Quelles sont ses goûts musicaux, littéraires, sportifs, etc.

Noter tous les éléments qui constituent et caractérisent votre personnage, car c’est à partir de cela qu’il pourra se comporter de manière cohérente face aux situations auquel il sera confronté.

Une fois que vous connaîtrez parfaitement votre personnage, vous pouvez vous demander ce que Vous feriez à sa place, dans la même situation que lui…
cordialement Camille

la réécriture

à partir d’une idée on imagine une histoire, on bâtit une intrigue pour aller jusqu’à la fin de l’histoire, puis, on rédige, on comble les lacunes on remet l’histoire d’aplomb et quand enfin on a fini, après beaucoup de transpiration, on souffle un peu et, c’est alors que commence le vrai travail de l’écrivain : la réécriture.

C’est ce qui fait la différence, elle est toujours très technique et l’auteur n’a pas toujours envie de recommencer à écrire d’une façon différente ce qu’il a raconté dans son premier jet, pourtant, cette épreuve est indispensable pour produire un bon roman et demande au moins autant de temps que l’écriture du premier jet.

Mais on est pas toujours assez motivé pour se plier à cette discipline où il n’y a plus de place que pour le travail.
cordialement Camille

un oubli réparé

Ce logiciel que j’avais oublié « j’écris un roman 2 » peut finalement être utile à quelqu’un qui débute l’écriture d’un roman. il est simple mais l’on trouve dans sa méthodologie des informations utiles à celui ou celle qui ignore tout des règles d’écriture.
J’ai finalement réussi à le faire fonctionner après moult bidouilles. Malheureusement pas de copier coller possible des textes de la méthodologie, ce qui est dommage car, c’est seulement cela qui peut servir l’auteur en devenir.
L’interface est peu pratique et manque de souplesse. Mais, son prix à l’époque où je l’avais acheté était de 29€90, donc rien à dire, on en a toujours que pour son argent.
cordialement Camille

job d’été

Vendanges : En septembre, il ne vous reste normalement plus que la Champagne-Ardenne, l’Alsace, ou quelques places de dernière minute pour compléter des équipes en Bourgogne ou Bordelais.
C’est un job d’été que les étudiants trouvent en général sympathique, mais qui, demande de réelles qualités physiques car il faut rester cassé en deux, sécateur à la main pendant une journée entière pour 50 à 60 Euros.
Pour le porteur de hotte c ‘est encore plus dur physiquement, mais beaucoup d’étudiants en profitent dés le mois d’août pour remplir leur hotte financière.
C’est une embauche pour une durée de 15 jours de travail à 50 Euros, c’est toujours un plus financier même si c’est fatiguant.
cordialement Camille

développer plusieurs histoires

Rien ne vous empêche de mener deux, voire trois histoires en parallèles. Ces récits peuvent bien entendu se dérouler simultanément et se rejoindre à un moment donné. Pour cela, ils doivent soit converger pour ne plus former qu’une seule histoire, soit se renvoyer l’un à l’autre en s’éclairant mutuellement. Dans tous les cas, les histoires doivent impérativement se justifier l’une par rapport à l’autre.

Les avantages de mener à bien plusieurs intrigues en parallèle sont multiples :
–une plus grande densité à votre roman.
–la possibilité de gérer les moments de tension et de suspense, en laissant par exemple votre protagoniste dans un conflit particulièrement difficile à résoudre, pour passer à l’intrigue secondaire.
-La mise en parallèle entre les deux intrigues de situation analogue, ou au contraire en opposition.