Le marketing est-il si horrible?

Vous le savez, je ne suis pas un fanatique du marketing, mais, je dois à mon grand regret reconnaitre que compte tenu de l’évolution de notre société il est devenu indispensable à un auteur qui veux faire une longue carrière.
Je vais donc ci-dessous développer en quelques lignes pourquoi le marketing s’impose à un auteur malgré les spams que l’on reçoit et qui sont souvent à la limite de l’abus de confiance.
Le marketing pour un auteur consiste à partager ce que vous aimez avec des personnes qui vont apprécier d’en entendre parler.
Vous devez donc trouver des moyens pour communiquer avec des gens susceptibles de vouloir vos livres, voilà le marketing de nos jours.
Nous sommes tous aujourd’hui des vendeurs. Marchands de nourritures saines à nos enfants, vendeurs de nous même pour faire avancer notre carrière, et, en tant qu’auteurs, marchands de nos idées de livres à un éditeur, ou, essayant d’interresser les gens avec nos livres.
cordialement Camille

Publicités

Le vieux chinois

Je pensais aujourd’hui à un vieux chinois avec lequel j’ai travaillé dans le passé. Il contrôlait discrètement de très grandes entreprises de part le monde et avait un budget important pour éviter que son nom apparaisse quelque part. Il se déplaçait sur une bicyclette sans âge pour se maintenir en forme.

Il me disait souvent : N’oubliez jamais que si l’on vous fait signer un accord, c’est parce que les gens qui veulent ce document n’ont pas l’intention de tenir leurs engagements qu’ils vont chercher à contourner, sans cela ils n’auraient pas besoin de ce papier. Mais, il vous prêtent leurs intentions.

Cet homme est mort maintenant et je crois bien que l’honneur et le respect de la parole donnée le sont également. Ces deux notions qui ont caractérisé le passé n’existent pratiquement plus ou si peu que ce sont des valeurs en voie de disparition. L’âme des hommes évolue et les valeurs disparaissent les unes après les autres et ne sont plus de mise que pour une minorité, la mondialisation accélère les processus. Nous entrons chaque jour d’avantage dans des sociétés où le pouvoir appartiendra de plus en plus à des individus médiocres ayant de moins en moins de valeurs.
cordialement Camille

concours de nouvelles

Au hasard du web :

Conours de nouvelles – triés par date de limite d’envoi :

  1. Concours de Nouvelles du « Festivals en Pays de Haute Sarthe »
    Thème : « Transhumances – migrations du futur »
  2. L’association Festivals en Pays de Haute Sarthe organise la 3e édition (…)Date limite d’envoi : 30 avril 2016
  3. L’association Itinéraires organise un concours de textes courts ouvert à tous sur le thème « Ma passion »
    L’association Itinéraires organise un concours de textes courts ouvert à tous sur le thème « Ma passion ».
  4. La date (…)Date limite d’envoi : 15 mai 2016
  5. Concours « NOUVELLES INEDITES DE CARROUGES 2016 »
    Concours « NOUVELLES INEDITES DE CARROUGES 2016 » sur le thème de « L’Espagne » règlement sur le site officiel de (…)Date limite d’envoi : 23 mai 2016
  6. La médiathèque municipale de Bayeux organise son 4e concours de nouvelles sur le thème « A la conquête ».
    Dans le cadre des 30e Médiévales de Bayeux et du 18e Salon du Livre Médiéval de Bayeux, la médiathèque municipale (…)Date limite d’envoi : 31 mai 2016
  7. Deuxième concours de nouvelles « Pierre Magnan » de la ville de Sisteron.
    La Ville de Sisteron organise un Concours de Nouvelles Littéraires, ouvert à toute personne écrivant en langue (…)Date limite d’envoi : 1er juin 2016
  8. Prix Hervé Bazin de la microfiction
    La Ville de Trélazé, plus particulièrement la Médiathèque Hervé-Bazin et l’Association Présence Hervé Bazin lancent (…)Date limite d’envoi : 10 juin 2016
  9. arton446-475d5-2016-04-21-13-47.jpg
  10. Le Loir Littéraire lance son 14ème concours de nouvelles !
    L’association Le Loir Littéraire lance son 14ème concours de nouvelles.
  11. En 2016 le thème est « Même pas peur ».
  12. Ce (…)Date limite d’envoi : 15 juin 2016
  13. L’association Les Mots d’Où organise le concours de nouvelles d’Auffargis
    L’association Les Mots d’Où organise le concours de nouvelles d’Auffargis (du 15 février 2016 au 15 juin 2016), ouvert à (…)Date limite d’envoi : 15 juin 2016
  14. 12ème EDITION du concours des Editions Oléronaises
    Sur le thème « Une ville, une histoire », un nouveau concours de nouvelles est lancé sur la période du 30 janvier 2016 (…)Date limite d’envoi : 18 juin 2016
  15. Concours de l’Office Municipal de Culture et la bibliothèque de Saulieu
    L’Office Municipal de Culture et la bibliothèque de Saulieu (21) organisent leur concours de nouvelles pour tous les (…)Date limite d’envoi : 30 juin 2016

publier un livre papier chez un éditeur

Trop d’auteurs croient que faire distribuer un livre dans un circuit papier traditionnel va leur éviter d’avoir une démarche marketing. C’est faux.
Les auteurs ont toujours eu à faire des démarches marketing, mais cela impliquait leur présence physique dans les librairies, les festivals du livre et autres réunions littéraires ainsi qu’une participation dans les médias.
Certains auteurs bénéficient chez leur éditeur d’une attachée de presse pour organiser tout cela pour eux. Ceci leur permet d’avoir seulement à se faire voir et à répondre à quelques questions. Mais, je ne suis pas convaincu que cela soit suffisant pour la plupart des auteurs qui vendent raisonnablement, car, nous ne sommes pas des superstars.
Les attachées de presse pour la majorité des auteurs n’interviennent que pendant la période de lancement ce qui n’est pas suffisant pour envisager une carrière d’écrivain à long terme.
Si j’en crois les auteurs avec lesquels j’ai partagé mon expérience, il semble que :
Les éditeurs sont intéressés par des auteurs qui ont déjà une plateforme, ceux, qui ont bati une liste email et ont la possibilité de vendre à des personnes qu’ils connaissent.
Un auteur doit donc inclure dans sa présentation à un éditeur sa plateforme dans son pitch. Ainsi le marketing rentre dans la balance avant même que vous ayez signé un contrat. Le travail de l’éditeur est une activité à but lucratif et il veut limiter ses risques.
Les éditeurs vont faire un peu de marketing pour leurs auteurs, mais, se borneront à la diffusion et aux libraires.
Donc un auteur aujourd’hui devra s’occuper lui même de sa plateforme, car, il se retrouvera seul après la période de lancement. Les attachées de presse s’occupent de l’auteur suivant dés la fin du lancement…
cordialement Camille

comparateur

Internet est envahi par les comparateur de prix, l’inconvénient, c’est que vous voulez un prix de base pour un vol ou un hôtel ou autre chose et vous vous retrouvez avec mille et une proposition mais vous n’avez pas votre réponse, ou mal.
Tout cela parce l’on ne peut comparer que ce qui est comparable et que le comparateur compare seulement les prix. Mais, Pour un vol il n’y a pas que le prix, si votre trajet dure 20h pour une durée de vol de 4h, si vous arrivez à destination à 2h du matin, si vous partez à une heure impossible. Si le prix donné est lié à la possession d’une carte de crédit particulière, si vous n’avez droit qu’à un poids déterminé, si votre bagage à main doit correspondre à un standard précis… Mille et une petites choses qui sont susceptibles de justifier un prix différent. Quant aux hôtels c’est encore pire, un quatre étoile en centre ville ne peut pas être au même prix qu’un 4 étoiles perdu dans la nature, ni que celui en bord de mer avec terrasse privative. L’environnement a de l’importance, les prestations fournies, la cuisine, la piscine chauffée ou non, la wi-fi gratuite ou payante, l’air conditionné centralisé qui ne vous réveille pas lorsque vous dormez alors qu’avec avec un climatiseur qui rame et cogne toute la nuit vous ne fermez pas l’oeil. Pourtant les deux endroits ont l’air conditionné…
cordialement Camille

Comment commencer une histoire

Installez vous confortablement pour approfondir ce bref article, et, chercher dans les ouvrages scolaires de français de vos enfants les détails qui caractérisent chaque méthode que je ne fais qu’évoquer ici.
Les américains ont repris à leur compte ces diverses techniques et les appellent le « copywriting ». Cela sonne bien, Mais, laissez les se gargariser avec le pinceau de l’ignorance.
Ces techniques ont largement été développées par les grecs avant JC et reprises par tous les grands auteurs. Toutes les déclarations qui ont compté dans l’histoire, toutes les grandes annonces les ont utilisées. Depuis que l’on imprime des journaux tous les rédacteurs en chef s’en servent pour inciter le chaland à acheter les journaux… Quant aux élèves dans les lycées et collège il ne s’y intéressent guère, car elles sont étudiées beaucoup trop tôt et surtout sans qu’on leur explique à quoi cela sert et quels en sont les mécanismes.

On distingue 4 méthodes :
La méthode dite « statique » : très fréquente dans les romans réalistes, elle est très informative. Elle décrit avec une très grande précision le décor de l’histoire, les personnages mais aussi le contexte historique, social, politique et économique de l’action. La multitude de détails suspend l’action et met le lecteur en état d’attente.
La méthode dite « progressive » : on distille petit à petit des informations on ne répond pas à toutes les questions que peut se poser le lecteur.
La méthode dite « dynamique » : ou encore in médias res : elle jette le lecteur dans une histoire qui a déjà commencée, sans explication préalable sur la situation, les personnages, le lieu et le moment de l’action. Héritée du genre épique, cette technique à l’effet dramatique immédiat est surtout utilisée dans les romans du XXème siècle.
La méthode dite « suspensive » : elle donne peu d’informations et cherche à dérouter le lecteur.
cordialement Camille

La vérité sur les visiteurs

Je viens de regarder le film « les visiteurs » de clavier et poiré, ce nouvel épisode m’a fait passer un bon moment, il m’a distrait et amusé. Lorsque l’on arrive à la fin du film on aimerait qu’il continue. Pourtant rien de nouveau, les scènes sont sans aucune surprise, mais, l’ensemble est plutôt léger et le temps s’écoule sans que l’on ressente de longueur. Beaucoup moins drôles que les précédents car, la structure est un peu usée, mais, c’est cependant une bonne occasion de se distraire. La fin, fait des clins d’oeil aux précédents épisodes et laisse la porte ouverte pour encore un suivant…
cordialement Camille