La mécanique de l’écriture

Le merveilleux dans l’écriture c’est qu’il n’y a pas de lapins qui sortent du chapeau sans que cette sortie n’ait été préparée suffisamment à l’avance pour que le lecteur puisse l’avoir oubliée.

Tous les effets ont une cause. Les actions entrainent des émotions qui à leur tour font agir. Les évênements sont une source de réflexion qui elle même entraine une action qui fait naitre une réaction qui conduit à un obstacle…

Écrire c’est avant tout apprendre à séparer les évênements des actions et de la réflexion. Tout compte, et les défauts d’un personnage principal font avancer l’histoire au même titre que les obstacles qu’un antagoniste glisse sur le chemin des objectifs du héros.
cordialement Camille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.