une question

Quand dans un pays l’indépendance de la justice est en permanence mise en cause, lorsque la presse est aux ordres des puissants, quand la corruption en arrive à utiliser des actes douteux pour démontrer l’innocence des élus, que reste t-il au citoyen pour modifier des institutions qui n’on plus la capacité de se reformer d’elles mêmes?

L’apparence de démocratie s’effrite chaque jour d’avantage surtout quand l’enrichissement notoire est devenu le mode de fonctionnement des élus et autres proches du pouvoir.

Cela éclabousse les classes populaires qui ont de plus en plus de difficultés à survivre dans un environnement hostile dont le seul but semble consister à les tondre encore plus. Jusqu’où peut on étrangler le peuple sans encourir les dangers d’une révolution, là est toute la question?
cordialement Camille

des idées

Pour transformer ses idées pour en faire un roman, il faut les adapter.

tout d’abord, se rappeler qu’un roman c’est l’histoire d’un personnage avec des défauts qui se trouve confronté à un problème qu’il doit affronter pour faire face aux enjeux.

Mais quelle catégorie de récit voulez vous écrire ? Qui sont les personnages principaux, que veulent ils faire ? quelles sont leurs valeurs? Autant de questions auxquelles vous devez apporter le plus rapidement possible une réponse.

Le lecteur doit savoir le plus vite possible si cet ouvrage est pour lui ou non.

Lorsque un écrivain raconte ce que ressent un personnage, c’est comme si il expliquait la scène à ses lecteurs. Lorsque l’écrivain raconte, il éloigne son lecteur de son personnage, ce qui n’est pas une bonne idée.

Faire voir demande plus de travail que de raconter, mais cela rapproche le lecteur des personnages.
cordialement camille

La mécanique de l’écriture

Le merveilleux dans l’écriture c’est qu’il n’y a pas de lapins qui sortent du chapeau sans que cette sortie n’ait été préparée suffisamment à l’avance pour que le lecteur puisse l’avoir oubliée.

Tous les effets ont une cause. Les actions entrainent des émotions qui à leur tour font agir. Les évênements sont une source de réflexion qui elle même entraine une action qui fait naitre une réaction qui conduit à un obstacle…

Écrire c’est avant tout apprendre à séparer les évênements des actions et de la réflexion. Tout compte, et les défauts d’un personnage principal font avancer l’histoire au même titre que les obstacles qu’un antagoniste glisse sur le chemin des objectifs du héros.
cordialement Camille

l’escargot

En rangeant des documents, je tombais par hasard sur un petit texte d’Alphonse Allais intitulé l’escargot sympathique que je vais vous raconter en encore moins de mots qu’il l’avait écrit mais vous n’hésiterez pas à relire l’original si vous tombez dessus car c’est désarmant.

Allais défini l’escargot sympathique comme celui qui fonctionne avec un autre escargot comme si c’était son reflet. Si l’un se déplace à droite, l’autre fait la même chose.

Alors il compose deux équipes d’escargot sympathiques. Sur chaque coquille d’une équipe il dessine une lettre de l’alphabet. Dans l’autre équipe il trace sur chaque coquille sympathique la même lettre.

Dans l’équipe 1 l’escargot dont on a peint sur la coquille un A correspond à l’escargot sympatique de l’équipe 2 qui porte aussi un A.

Il garde avec lui les escargots de l’équipe 1 et confie à un ami qui part à l’étranger les escargots de l’équipe 2.

Lorsqu’il veut correspondre avec son ami, il lui suffit de déplacer une lettre de son équipe 1. Loin l’escargot sympathique de l’équipe 2 fait le même déplacement.

Vous avez saisi le principe du code secret de l’escargot sympathique.
cordialement Camille

equinoxe

C’est la date de l’équinoxe de septembre qui marque le début de l’automne dans l’hémisphère nord. Les jours sont égaux aux nuits. C’est le jour de la saint mathieu.

L’équinoxe est un instant de l’année où le soleil traverse le plan équatorial terrestre ; il change d’hémisphère céleste. Ce jour-là, le Soleil passe alors exactement au zénith sur l’équateur terrestre.

Une année connaît deux équinoxes ou points équinoxiaux : le premier, entre les 19 et le 21 mars; le second, entre les 22 et 23 septembre.

Les dates des équinoxes sont liées par convention à celles du début du printemps et de l’automne.

Le calendrier républicain, commençait le 22 septembre 1792, il avait été mis en place le 6 octobre 1793 et fut utilisé entre 1793 et 1805, l’année débutait lors de l’équinoxe de septembre.
cordialement Camille

sondages

Les revenus complémentaires
Voilà quelque chose qui concerne de plus en plus de personnes ces derniers temps.

Je viens de m’inscrire a une série de sondages, c’est particulièrement long à remplir, et, bien que je sois habitué à passer des heures derrières mon ordinateur, au bout de plusieurs sondages, j’étais saturé.

J’ai enchainé cinq tests plutôt longs pour savoir si j’étais qualifié, c’était pénible et c’est seulement au sixième essai que j’ai été qualifié. Et cela c’est tuant.

j’espère que disposant d’un profil de plus en plus précis je ne devrai plus recevoir de propositions si je ne suis pas dans la cible. maintenant j’ai hâte de savoir quel est le rapport financier pour ces deux heures de travail. L’avantage, c’est que l’on fait cela tranquillement de chez soi. Je vous tiendrai au courant de cet essai. J’envisage de tester différentes activités sur internet dans un avenir proche.
cordialement Camille

des questions

Pas toujours facile de se poser des questions dont on a pas la réponse, mais qui tiennent à coeur. Éviter les polémiques, mais avancer des arguments contraires pour faire avancer la réflexion sans prendre parti…

Y a t’il quelqu’un qui peut dire qu’il détient La Solution ? Celle qu’il préfère, oui. Celle choisie par le plus grand nombre serait démocratique, mais, les ambitions et la soif de pouvoir ont perverti la machine démocratique par des manipulations publicitaires et une exploitation des émotions qui font du processus démocratique une bouffonnerie pour amuser la galerie.

Et puis la politique consiste à manipuler les masses pour leur faire accepter aujourd’hui ce qu’elles refusaient hier. Normalement dans l’intérêt du plus grand nombre. Mais, les politiques ne pensent ils pas avant tout à leur intérêt personnel ? Combien d’hommes politiques s’intéressent encore à l’intérêt général ?
cordialement Camille

Les chacals

Au cours de la seconde guerre mondiale l’Allemagne a dépouillé les pays qu’elle a envahi. Elle s’est servie des populations vaincues pour en faire une main d’oeuvre à bon marché.

Aujourd’hui on sème la désolation dans un pays en armant les uns contre les autres des factions souvent créées de toute pièce et point n’est besoin d’instaurer un régime de travail obligatoire, les populations viennent d’elles mêmes se réfugier dans une Europe aux abois et au bord de l’explosion mais où règne une apparence de démocratie.

Le creuset pour intégrer est débordé par le nombre et doit évoluer. Nous ne sommes déjà pas parvenu depuis 1958 à intégrer les flux en provenance du Maghreb, alors ceux du moyen-orient qui nous arrivent, ne vont ils pas aller grossir la masse des mécontents ? Quel pourcentage va s’intégrer ?

La révolution de l’immigration est en marche et va profondément bouleverser notre pays. Jusqu’à quel point sommes nous encore dans notre pays, cette révolution n’a t’elle pas déjà commencé ? Devons nous commencer à nous intégrer à notre tour à ce nouveau pays qui était le nôtre et dont nous ne connaissons pas encore les nouvelles règles ?
cordialement Camille

Le pouvoir est en nous

Le pouvoir est en nous, en chacun de nous.
Contrairement à ce que l’on enseigne, ce n’est pas notre volonté qui nous fait agir mais notre imagination. Toute idée que nous avons dans l’esprit devient vraie pour nous.

« Chaque fois qu’il y a conflit entre l’imagination et la volonté, c’est toujours l’imagination qui l’emporte, et dans ce cas nous ne faisons pas ce que nous voulons, mais nous faisons précisément le contraire de ce que nous voulons, et plus nous faisons d’efforts volontaires, plus nous faisons le contraire de ce que nous voulons. »
Par exemple : Plus l’on veut trouver un nom que l’on croit avoir oublié, plus il nous échappe. Il nous revient seulement quand on remplace dans notre esprit l’idée : « j’ai oublié » par l’idée « cela va me revenir ».
Les pensées malsaines sont l’abime de ceux qui ne savent pas s’y soustraire.
« Je désire telle chose et je suis en train de l’obtenir » et comme je ne fais pas d’efforts je vais réussir. »
L’esprit doit rester maitre de la carcasse.
cordialement Camille

changer les lois

cela va devenir une urgence si l’on ne veut pas que notre culture, nos habitudes de vie, nos usages ne disparaissent définitivement, ce qu’ils font chaque jour un peu plus.

Noyés sous les flux migratoires, on commence à se poser la question : y a t’il encore un français d’origine sur le territoire.

Notre pays devient un peu plus une copie du patchwork américain et va devoir évoluer très vite pour trouver son nouveau mode de vie, mélange de tous les peuples qui le compose il va devoir trouver de nouvelles valeurs et surtout de nouvelles façons de vivre et de communiquer pour permettre aux différentes communautés de vivre ensemble en bonne intelligence et dans la paix.
cordialement Camille