Réflexion sur une routine d’auteur.

Réflexion sur une routine d’auteur.

Premièrement, écrire l’histoire et la décomposer en une quinzaine de chapitres qui s’enchaînent de cause à effet.

Deuxièmement, vérifier les enchaînements, des obstacles, les conflits, et ceci dans tous les sens. Inscrire le nombre de mots à rédiger par chapitre.

Troisièmement, développer les chapitres pour qu’ils puissent être rédigés dans n’importe quel ordre.

Quatrièmement, toujours réfléchir à une prochaine histoire réécrire.

Cinquièmement, rédiger 2000 mots chaque jour pour pouvoir mettre en ligne un roman chaque mois.

Sixièmement, mettre en ligne

Septièmement, s’occuper de la promotion.

Résumé
Rédaction trois semaines
Mise en ligne et promotion une semaine

Voici une routine d’auteur pour écrire un livre par mois. Il est clair que cela demande de pouvoir y consacrer pas mal de temps. En effet structurer son histoire en une quinzaine de chapitres demande une certaine réflexion.

cordialement Camille

Publicités

structurer vos articles

Structurer vos articles
Vous l’avez remarqué si vous avez une routine d’écriture, dés que vous ouvrez votre carnet et attrapez votre crayon, Une idée arrive et en une minute, le temps nécessaire à l’écriture, vous avez rempli une page sans avoir bâti de plan, mais, les idées se sont enchaînées et finalement vous avez un article composé de plusieurs paragraphes.

Si vous disposez encore d’un peu de temps devant vous, pourquoi ne pas prendre ce que vous venez d’écrire et en une minute en faire un article ?

Pour faire cela vous allez vous fixer deux objectifs.
Le premier, consistera à doubler la taille de ce que vous venez décrire, et pour le second vous vous demanderez ce que vous vouliez dire dans votre article.

Il ne vous reste plus qu’à structurer et à développer. C’est un travail de quelques minutes en plus pour un résultat qui vous surprendra. Car, vous aurez un document structuré avec un contenu.
Cordialement Camille

Notoriété

Notoriété
La notoriété ne tombe pas du ciel, Bien que, je crois que la notoriété soit à la portée de tous le monde.

Mais, pour l’acquérir, cela demande un travail considérable et de tous les instants. Il faut donc la vouloir très fort et être prêt à payer un prix élevé pour l’acquérir.

Il faut d’abord travailler pour se faire connaître, c’est un travail de fourmi qui monopolise chaque instant et implique de rencontrer et de faire savoir à un maximum de personnes que l’on existe jusqu’à ce qu’enfin on rencontre celui ou celle qui bénéficiant déjà d’une certaine notoriété va vous pousser en avant.

Il convient ensuite de se faire reconnaître, c’est plus simple, mais demande tout autant de temps et d’énergie auprès de ceux qui ont déjà une certaine notoriété.

Le troisième aspect consiste à durer, car, pour avoir une certaine notoriété il faut durer un minimum de temps et c’est aussi difficile. Car, dès que l’on a dépassé le stade d’être connu et reconnu la jalousie de personnes que l’on ne connaît pas et qui ne vous connaissent pas s’applique à créer des problèmes et des nuisances contre lesquelles il faut se battre pour durer, et, ce n’est pas toujours facile d’éviter de se faire des ennemis, surtout lorsque on ne les connaît pas.
Cordialement Camille

illisible

Illisible
Parfois«un mauvais livre » peut être d’une grande utilité. Je venais de finir une série de lecture d’ouvrages d’auteurs confirmés, lorsque je tombais par hasard sur un titre qui retenait mon attention.

L’auteur m’était inconnu, mais, son livre était bien placé dans le top 100 d’amazon kindle. Le titre y était sans doute pour quelque chose. Je l’achetais, et je commençais ma lecture.

J’eus beaucoup de difficultés à atteindre les 10 % que je m’étais fixé pour me faire une idée.

C’était un travail de débutant qui représentait un gros effort de la part de l’auteur, Mais, malheureusement pour le résultat final ce n’était pas un livre à lire.

Je l’ai lu malgré cela jusqu’au bout, Par petits morceaux, et, ce qui m’a paru particulièrement intéressant pour n’importe quel auteur, c’est que son contenu était un remarquable exemple d’un gros travail qui aboutissait à un fiasco et pouvait servir de modèle pour ne pas oublier ce qu’il ne faut pas faire. J’ai donc décidé à la suite de cette expérience de la renouveler de temps en temps.

Dans le passé ce genre d’ouvrage n’aurait bien entendu pas été retenu par un éditeur. Mais, aujourd’hui avec l’auto édition on rencontre ce genre de texte. Aussi je vous recommande de temps en temps d’acheter un roman d’un auteur inconnu, jusqu’à ce que vous tombiez sur un de ces auteurs qui doit encore beaucoup progresser. Vous apprendrez beaucoup.
Amitiés Camille

le numérique

Le numérique
Je viens de lire une jonchée de livres sur la publication sur Amazon.

On retrouve le même Courant marketing qui a tué les ventes de publications pratiques sur Internet. Avec des publications sans contenu qui se vendaient grâce à une débauche marketing, jusqu’à ce que les lecteurs intéressés par un thème repèrent le nom de l’auteur pour éviter ses publications.

L’auteur changeait alors de nom et recommençait la manoeuvre.

Petit à petit les acheteurs sont devenus très méfiants, et tandis que ces auteurs passaient à la vidéo pour arriver aux abonnements mensuels avant de migrer sur Amazon où, ils recommencent les mêmes méthodes qui lentement mais sûrement pourrissent le marché du livre numérique pratique.

Amazon commence à être vigilant sur le marché des livres libres de droits, mais, il reste encore à faire sur tous ces ouvrages pratiques qui fleurissent sur le marché du livre numérique, Dont trop de titres sont alimentés par des aigrefins.
Cordialement Camille

L’anti déprime

L’anti déprime
Il y a quelque chose d’extraordinaire pour lutter contre les mauvais jours, pour affronter ces périodes où la vie n’a pas envie de nous sourire.

La solution c’est de se confronter à ses rêves. Avez-vous essayé d’en faire une liste ? Pour ma part, je l’ai fait, je m’étais fixé comme objectif d’inscrire une centaine de rêves sur une feuille de papier. Cette initiative me paraissait facile et rapide.

Aussi étrange que cela puisse paraître j’ai eu beaucoup de difficultés, pour inscrire plus de 40 aspirations particulières, pour les intégrer à mes rêves. De plus beaucoup s’imbriquaient les unes dans les autres ou se retrouvaient dans un thème semblable.

Autant dire que ce n’était pas un franc succès. J’ai malgré tout décidé de poursuivre l’expérience.

Une fois cela termine j’ai sélectionné parmi mes 40 aspirations, celles qui me paraissaient les plus importantes pour moi. j’en ai sélectionné sur les 40 quatre ou cinq. Et c’est en relisant ces 4 ou 5 aspirations essentielles et en y réfléchissant que j’ai retrouvé non seulement une certaine joie de de vivre mais surtout une plus grande confiance en moi.
Faire cela, permet de prendre conscience que nous ne sommes pas grand chose sans nos rêves.

c’est en polissant nos rêves en y réfléchissant en les visualisant dans notre esprit que l’on réalise que nous sommes nos rêves.
Cordialement Camille

Un assistant virtuel

Un assistant virtuel
Toute action qui peut-être effectuée à distance par le biai d »un ordinateur, d’un téléphone, d’internet est du domaine de l’assistant virtuel.

Il y a deux types de missions
1° Les missions ponctuelles, qui sont facturées à la mission d’un commun accord entre le client et l’assistant virtuel.
2° Les missions récurrentes et régulières qui sont le plus souvent facturées au forfait en général mensuel.

L’assistant virtuel rend compte régulièrement à son client de toutes ses actions.

L’assistant virtuel peut également être chargé de tâches particulières comme la rédaction de lettres de vente, de textes particuliers, la réalisation de couvertures, de sites internet, la surveillance d’un auto-répondeur, la mise en place d’une campagne, la réalisation d’un E-zine, l’écriture d’un e-book etc.
cordialement Camille