Construire la fin de son histoire

Construire la fin de son histoire

La fin de votre histoire doit être bâtie avant d’écrire une ligne de votre roman.

Pourquoi ?

Parce que ce qui intéresse votre lecteur c’est de voir une évolution. Votre protagoniste, qui est votre personnage principal doit évoluer au cours des épreuves que vous allez lui faire traverser tout au long de votre roman. Il est important pour le bon déroulement de votre histoire que vous sachiez comment il sera à la fin de votre histoire.

C’est la réponse à une question banale du quotidien que l’on se pose concernant un individu : «comment en est-il arrivé là». Comment est-il devenu millionnaire ? Comment est-il devenu clochard d ? Comment est-il devenu alcoolique ? etc.

Votre personnage à la fin de votre histoire est devenu quelqu’un de différent de ce qu’il était au début de votre récit. Ce point de départ est si important que vous devez le peaufiner dans votre phase de préparation de votre roman. Lorsque vous saurez comment sera votre héros ou votre héroïne à la fin de votre roman vous pourrez bâtir un personnage crédible. Vous pourrez alors déterminer comment votre protagoniste doit être au début du roman pour en arriver à ce qu’il sera à la fin.

On commencera donc dans la phase préparatoire à l’écriture à déterminer comment sera ce personnage à la fin de l’histoire pour décider comment il doit être au début.

Votre roman n’est que le récit des étapes successives qui vont permettre à votre héros ou à votre héroïne de passer de sa situation de départ à sa situation finale.

Si vous ne connaissez ni le début ni la fin, vous ne saurez pas ou vous allez et vous vous trouverez très vite dans une impasse. C’est une des raisons qui font qu’un auteur n’arrive pas à terminer un roman ou que son roman est truffé d’incohérences.

À la fin de votre roman, les secrets sont révélés, tout part dans tous les sens il vous faut alors construire la résolution.

Au moment où tout est résolu, vous montrez à vos lecteurs ce que deviennent vos personnages. Nous verrons dans un autre article comment construire l’introduction de votre histoire (une autre partie très importante de votre roman).

cordialement

Publicités

6 réflexions au sujet de « Construire la fin de son histoire »

    • Merci pour cette nomination qui me flatte. J’ai beaucoup de retard dans ma correspondance en cette période de l’année car je profite de la mer, mais tout va rentrer rapidement dans l’ordre.
      cordialement

  1. Je vais réfléchir à cette méthode de construction préalable de la fin de l’histoire et peut-être même tenter d’expérimenter. Merci pour toutes ces idées partagées avec nous…

    • Certains écrivains font réagir les personnages entre eux et ne savent pas comment ils vont évoluer. C’est prendre un avion avec des vêtements de plage sans savoir où il va et attérir au pôle nord. Pourquoi pas.
      cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.