écrire : stupide et idiot

écrire : stupide et idiot

Oui, je sais, la France est en vacances, mais parfois des évènements surviennent qui viennent perturber nos activités aussi modestes soient elles.

Les miennes sont tranquilles puisque j’ai choisi l’indépendance depuis fort longtemps et que je n’ai en principe pas de contraintes particulières.

Mais, ce qui m’est arrivé est la chose la plus idiote auquel on puisse penser. Imaginez-vous, mon aventure commence samedi 13 juillet vers les dix huit heure. J’avais acheté plus tôt dans l’après-midi un flacon de mon aftershave préféré depuis des années : «eau sauvage de Dior» et un crayon de papier genre criterium avec mines hs de 0,5mm et je suis rentré à mon domicile un peu avant 18 heure satisfait de mes emplettes. J’avais laissé ma petite boule de poils à la maison pour lui éviter de passer dans mes bras un long moment dans les magasins, et, en l’absence de mon épouse et de ma fille elle était seule assommée par la chaleur.

Je n’ai pas d’air conditionné à mon domicile parisien où ma famille et moi séjournons rarement plus de trois à quatre jours consécutifs entre juin et septembre-octobre.

Ma petite Yorkshire m’entendit arriver et lorsque j’entrais, elle trépignait de joie en poussant de petits cris de bonheur. Je refermais la porte derrière moi et posais sur le plateau du secrétaire de l’entrée mes achats avant de me baisser pour attraper ma chienne pour lui faire un câlin.

Je ne me suis pas relevé. Impossible, une douleur lancinante, insupportable dans la colonne vertébrale, me clouait au sol, m’arrachant des larmes au moindre mouvement de mon corps. Heureusement mon téléphone portable était à portée de main et mes doigts et mes bras pouvaient bouger sans entrainer trop de souffrance. Ce blocage dura jusqu’à aujourd’hui où la cortisone fait maintenant effet et où je commence à pouvoir bouger et à m’asseoir.

cordialement

Publicités

2 réflexions au sujet de « écrire : stupide et idiot »

    • merci Elisabeth, mais cette anecdote dont je n’ai pas le fin mot de la part des médecins qui attribuent cela à une certaine brusquerie dans le mouvement et disent que c’est fréquent …
      cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.