Éliminer les problèmes courants dans la rédaction d’articles

Éliminer les problèmes courants dans la rédaction d’articles

Avant d’écrire un article, peut être avez-vous déjà senti une sensation de vide

Cette liste devrait vous aider à éliminer certains problèmes courants dans la rédaction d’articles:

1. Avoir un but spécifique à l’esprit.

Toujours avoir un but spécifique à l’esprit avant de commencer à écrire: vous devez être très clair sur ce que vous espérez accomplir en écrivant votre article.

S’agit-il d’un article pour résoudre un problème pour vos clients, pour attirer des prospects …

2. Apprenez à connaître votre cible.

Avant d’écrire un article, faites des recherches sur votre cible. Quels sont leurs intérêts et leurs besoins dans le sujet choisi? Quelle douleur ou problème essaient-ils éviter?

3. Élaborer un plan détaillé, en soulignant les avantages.

Maintenant que vous avez un but et un objectif, organiser votre article afin que l’analyse, montre immédiatement à votre lecteur comment il va en profiter et quels sont les points les plus importants.

4. Arrêtez votre lecteur dans son élan avec votre titre.

Votre titre doit attirer l’attention du lecteur et l’attirer à lire votre premier paragraphe. Utiliser votre avantage le plus important.

5. Commencez votre article avec l’information la plus importante

Encore une fois, ne gardez pas vos informations les plus importantes pour la conclusion! Donnez-les immédiatement et développez dans les paragraphes suivants.

6. Évitez le jargon.

Si possible, évitez le jargon ainsi que les préjugés et les insinuations. Rédigez votre article de sorte que même un enfant puisse comprendre.

7. Faites un article chaleureux et personnel.

Parler directement au lecteur. Utilisez beaucoup de «vous».

à La lecture de votre article, le lecteur doit sentir la chaleur et l’empathie, tout en sachant que vous avez les mêmes problèmes et objectifs que lui.

8. Faites des phrases courtes et simples.

En utilisant des phrases courtes et simples cela permet une lecture fluide et facile,

9. Demandez à quelqu’un dans votre cible de critiquer de votre article.

Qui peut vous donner un meilleur retour que quelqu’un qui fait partie de votre cible?

10. Passez plus de temps à la réécriture qu’à l’écriture.

cordialement

Publicités

roman : L’évolution du personnage principal

L’évolution du personnage principal

Parfois une idée peu paraitre intéressante, mais son développement laisse à désirer et on s’aperçoit qu’elle ne fera jamais une bonne histoire. Mieux vaut donc évaluer une idée avant de perdre trop de temps dans un développement qui tournera court et la laisser murir en passant à une autre.

La première chose à savoir : c’est qui est votre héros ou votre héroïne et avoir une idée de ce qu’il veut faire. Ensuite se demander qui ou quoi essaie de l’empêcher de faire ce qu’il veut et enfin se demander ce qui se passera s’il ou elle échoue dans sa quête.

Une fois que vous avez répondu à ces questions vous allez pouvoir avancer dans votre histoire.

L’objectif est de parvenir à résumer votre histoire en une formule simple de quatre vingt mots maximum.

Pour cela vous allez devoir penser à l’évolution de votre personnage principal.

Lorsque votre histoire commence il manque quelque chose à votre héros, c’est son point faible. Ce quelque chose qui lui manque et qui peut ne rien avoir à faire avec votre histoire c’est ce qu’il trouvera à la fin de votre histoire. Il aura évolué et pris conscience que l’objectif après lequel il courait n’était pas le bon et que c’est ce qui lui manquait qui était important pour lui.

exemple : Au début de l’histoire le héros vient de perdre sa fiancée dans un accident de voiture, il se lance dans une aventure risquée parce qu’il n’a plus le gout de vivre et croit qu’il ne pourra plus jamais rencontrer l’amour. À la fin après avoir ou non atteint l’objectif qu’il s’était fixé, il trouve l’amour. Ceci va constituer le fil invisible de l’évolution du personnage qui aura évoluer en cherchant des solutions pour atteindre l’objectif qu’il doit à tout prix atteindre, la réponse à la question ce qu’il veut faire.

Il passera par un stade où il recherchera les moyens pour atteindre son objectif, ce qui le conduira à combattre son ou ses ennemis pour enfin résoudre son vrai problème, combler son manque du début.

cordialement

Prendre un Angle pour faciliter la lecture?

Prendre un Angle pour faciliter la lecture?

Quel est votre angle ? Que faire si vous ne savez pas quel angle choisir ? Pourquoi est-ce important?

Il est important pour un écrivain de s’engager en choisissant un angle. Si l’écrivain n’exprime pas son opinion en choisissant un angle, le lecteur ne sera pas longtemps au rendez-vous. Un écrivain qui ne choisit pas d’angle risque d’être un écrivain sans lecteur. Ou, au pire, un écrivain qui peut se retrouver avec un lecteur qui sera perdu et peut-être même en colère.

Exprimer clairement une position dans un article ou un essai c’est capter l’intérêt de votre lecteur et préserver sa curiosité pour qu’il continue sa lecture.

Savoir prendre une position claire et apparente est parfois plus facile à dire qu’à faire. Alors que doit faire l’écrivain pour ça ?

Exprimer votre position par le choix de votre angle doit être aussi facile que de dire 1-2-3.

Tout d’abord, identifier votre sujet. Il suffit d’écrire une note sur le sujet que vous prévoyez d’aborder. Le réduire à un mot ou à une phrase simple. Par exemple, vous prévoyez d’écrire un article sur la formation d’une opinion. Votre phrase sera : la formation d’une opinion.

Ensuite, posez-vous une question pertinente sur ce sujet. Par exemple, comment faire pour se former facilement une opinion ? Maintenant, tournez cette question en une déclaration, telle que «Vous pouvez vous former facilement un opinion … » C’est votre angle. Mais vous n’avez pas encore terminé.

Troisièmement, vous aurez besoin de développer et de soutenir votre position avec trois points d’appui.

Rappelez-vous, non seulement vous devez faire valoir votre position, mais il faut aussi qu’elle soit claire et évidente. C’est pourquoi le soutien est important. Alors, pensez à trois points à développer pour soutenir votre position. Par exemple :

1°en évitant de vous mettre la pression,

2°ce qui rend la tâche plus facile,

3°et en vous donnant du temps pour réfléchir.

Enfin, vous liez votre déclaration avec les trois points de soutien en utilisant une préposition. Dans ce cas probablement « car » serait mieux et « parce que »…

Maintenant, vous avez un paragraphe d’introduction:

Vous pouvez vous faire une opinion facilement en ne vous mettant pas la pression, car cela vous rend la tâche plus facile, parce que vous vous donnez du temps pour murir votre réflexion.

Non seulement vous avez un angle clair et évident pour le lecteur, mais vous avez également une feuille de route pour votre article ou votre essai. Il vous suffira de développer votre introduction et de l’étendre sur chaque point de soutien tour à tour. Vous aurez un angle clair, une bonne organisation et un soutien solide.

Prendre quelques minutes pour planifier votre angle de cette manière vous permettra de gagner du temps et facilitera votre écriture. Cela rendra la lecture plus facile. C’est l’angle de cet article.

cordialement

Comment devenir un meilleur écrivain?

Comment devenir un meilleur écrivain?

Il y a toujours un écrivain qui demande: «Comment puis-je devenir un meilleur écrivain»?

Ma réponse : « Écrivez chaque jour et lisez pour étudier l’écriture des autres chaque jour. »

Certaines personnes sont à la recherche d’une solution miracle, d’une formule magique qui fera d’eux un bon écrivain en trois étapes faciles. Il est assez évident que c’est un projet à long terme.

D’autres croient qu’ils ont un don qui a simplement besoin d’être déverrouillé par un tour de clé magique que les écrivains à succès possèdent.

La vérité est qu’il n’y a aucun moyen d’améliorer votre écriture autrement qu’en pratiquant continuellement votre métier. Écrivez tous les jours. L’Expérience, la préparation, la révision. Accepter des défis, des échéances et des compétitions. Travaillez et votre écriture vous récompensera. Écrivez quelque chose inspiré par un auteur que vous admirez et puis écrivez quelque chose de personnel.

Toutefois, il ne suffit pas de simplement écrire dans le vide – ou de rester dans une tour d’ivoire. Vous devez également lire l’écriture des autres. Lire de la fiction, des documentaires, des poésies et des chansons. Lire des argumentations et de la persuasion, lire des biographies, de la science et de la fantaisie. Lire des professionnels talentueux et qualifiés et lire ceux qui sont encore à la recherche de leurs marques d’écriture.

Vous lisez pour enrichir votre vocabulaire . Vous lisez pour en apprendre davantage sur les rythmes et les richesses de la langue. Vous lisez afin que, lorsque vous écrivez, vous soyez en mesure de développer votre propre façon d’écrire.

Apprendre à être un meilleur écrivain n’est pas l’œuvre d’un week-end ou même d’un semestre. Apprendre à être un meilleur écrivain est l’œuvre d’une vie. Si vous avez vraiment le goût de l’écriture, vous considérerez que votre apprentissage n’est jamais terminé.

Par exemple, le projet particulier que l’on vient de vous rejeter n’avait peut être rien à voir avec votre écriture, mais c’était en fait du à votre sujet, aux besoins particuliers de l’éditeur, ou même à l’humeur de l’éditeur. La vérité est que vous ne pouvez pas contrôler le moment où vous serez publié, mais vous pouvez contrôler vos progrès et améliorer votre écriture. Croyez-moi, plus vous écrirez, plus il vous sera facile d’atteindre vos objectifs. Si vous livrez régulièrement des écrits de qualité, vous trouverez un marché. Si vous écrivez, le reste viendra.

cordialement

Les trois «Questions» de la science-fiction

Les trois «Questions» de la science-fiction

Il y a beaucoup de malentendus sur ce que cette branche particulière de la littérature appelée Science Fiction comporte. Des vaisseaux spatiaux et des monstres?  Des machines à remonter le temps? Des Empires galactiques?  Eh bien, c’est tout cela, et parfois rien de tout ça.

La Science Fiction, est une narration qui traite habituellement, d’une débauche de technologie de moyens. La plupart des technologies sont une extension de nos sens : les ordinateurs sont les cerveaux, les téléphones cellulaires sont les voix et les oreilles, les voitures sont les jambes, les avions sont le rêve de voler.

Beaucoup de films classiques de Science-Fiction et de livres se déroulent dans des mondes identiques au nôtre, à l’exception de la création d’un nouveau dispositif, ou l’apparition d’une forme de vie nouvelle. D’autres se déroulent dans des mondes si étrangers que seul le lecteur le plus expérimenté peut comprendre ce qui se passe.

Mais à la base, il y a trois questions qui sont le plus souvent posées ou explorées dans n’importe quel travail étiqueté Science-Fiction. Ce sont :

1) Que faire si?

2) Si seulement

3) Si cela continue que se passera t’il

Ces trois «questions» se chevauchent considérablement.

La première, Que faire Si? est la plus essentielle des trois. Que faire si les Martiens attaquent ? Que faire si la vie éternelle peut s’acheter à un prix déterminé ? Que faire Si nous savons qu’un astéroïde frappera la Terre dans un an ?

La seconde ajoute un peu de nostalgie à l’équation.Si seulement le président Kennedy n’avait pas été assassiné C’est le genre de question qui mène à la spéculation sociologique et historique. Si Seulement le gène de la générosité (ou de la colère, ou du sectarisme) pouvait être cartographié…

Il y a une qualité émotionnelle aux questions : Si seulement, et on parle souvent d’un sentiment d’occasion manquée, de routes pas prises…

La troisième question, Si cela continue est faite sur mesure pour les histoires d’avertissement. Si nous continuons à polluer l’environnement …  Si un parti continue de dominer la politique … Si les êtres humains continuent de modifier leur apparences physiques …

Ces questions sont de la pure spéculation. Il est facile d’utiliser l’une d’elle pour des questions futiles ou absurdes (et amusantes) Comme Que se passerait-il si un lézard radioactif de 100 mètres de long attaquait Tokyo? elles peuvent aussi aborder des questions profondes, comme : Que se passerait-il si nous avions obtenu la preuve irréfutable d’une vie extraterrestre intelligente?

En se concentrant sur la question ou proposition, au cœur de votre histoire, demandez-vous comment vous réagiriez à une situation donnée. Comment votre famille pourrait réagir. Puis vos amis. Les adversaires politiques. D’autres nations et les personnes d’autres groupes. Creusez le sujet. Et commencez à saisir la façon dont les sociétés changent en réponse à la technologie, par exemple l’automobile, ou un ordinateur.

Plus vous vous plongerez profondément, plus vous serez susceptible de créer une unique question avec des réponses uniques. Votre travail va s’épanouir et atteindre de nouveaux niveaux, Même s’il s’agit d’un lézard radioactif de 100 mètres de long …

cordialement